Sentiment d'appartenance et intelligence territoriale : une application au contexte tunisien

par Syrine Ben Slymen

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Vincent Meyer et de Ahmed Ben Hamouda.

Le président du jury était Lamia Hechiche.

Le jury était composé de Michel Durampart.

Les rapporteurs étaient Elizabeth Gardère, Sami Boudabbous.


  • Résumé

    Notre recherche a été établie dans le cadre du programme de recherche interdisciplinaire Langages, objets, territoires et hospitalités. Notre objectif est d’apprécier les procédés informationnels, communicationnels et de management pour la valorisation des régions de Nabeul et de Médenine sous l’égide du CGDR et de l’ODS, et d’estimer et d’évaluer la nature du lien entre le sentiment d’appartenance et la valorisation territoriale par le biais de ces dispositifs d’intelligence collective. L’ancrage de notre recherche dans les champs interdisciplinaires des sciences de gestion et des sciences de l’information et de la communication nous a permis d’appréhender notre objet de recherche dans une logique d’instrumentalisation de pratiques et de dispositifs de management du territoire et dans une logique de communication, de transmission de l’information, de capitalisation et de diffusion des connaissances. Toutes ces pratiques étant sélectionnées à travers le ressenti envers le territoire en termes d’identité, d’attachement et de solidarité.In fine cette thèse révèle les liens de causalité entre le sentiment d’appartenance et les dimensions de l’IET et certaines dimensions du KMT et de l’ITP. Nos propositions invitent au diagnostic, l’évaluation et la compréhension du pourquoi de l’abandon de certaines pratiques d’intelligence territoriale, l’adoption de nouvelles formes de communication publique et territoriale pour le renforcement du sentiment d’appartenance et pour assurer un meilleur partage et diffusion de l’information.

  • Titre traduit

    Sense of belonging and territorial Intelligence : an application to the Tunisian territory


  • Résumé

    Our research has been established as part of the interdisciplinary research program languages, objects, territories and hospitality. Our goal is to understand the informational, communicational and management processes for the development of areas of Nabeul and Medenine under the CGDR and ODS, and to estimate and evaluate the nature of the relationship between sense of belonging and the Territorial Enhancement through the collective intelligence devices. The anchor of our research in interdisciplinary fields of management, information and communication sciences has enabled us to understand our research object in a logic of exploitation practices and devices management planning and in the spirit of communication, transmission of information, funding and dissemination of knowledge. All these practices are selected through the felt to the area in terms of identity, attachment and solidarity. Ultimately this thesis reveals the causal links between the sense of belonging and the dimensions of the TIE and some dimensions of the TKM and the PTI. Our proposals invite the diagnosis, evaluation and understanding the reason of the abandonment of certain practices of territorial intelligence, the adoption of new forms of territorial public communication and to strengthen the sense of belonging and to ensure better sharing and dissemination of information.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.