Territoires, systèmes de mobilité et systèmes de production : La fin du Paléolithique supérieur dans l'arc liguro-provençal

par Antonin Tomasso

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie des mondes anciens et médiévaux

Sous la direction de Didier Binder et de Carlo Tozzi.

Soutenue le 03-10-2014

à Nice en cotutelle avec l'Università degli studi (Pise, Italie) , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) , en partenariat avec Centre d'études Préhistoire, Antiquité, Moyen âge (Sophia-Antipolis, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de CEPAM-CNRS UMR 7264, Université Nice Sophia-Antipolis (laboratoire) .

Le président du jury était Sylvie Beyries.

Le jury était composé de Didier Binder, Carlo Tozzi, Sylvie Beyries, Marco Peresani, Boris Valentin, Céline Léandri, Stefano Grimaldi, Giovanna Radi.

Les rapporteurs étaient Marco Peresani, Boris Valentin.


  • Résumé

    Le sud-est français est un espace particulier pour le Paléolithique supérieur récent : il forme l’interface entre les domaines nord-occidental d’une part et méditerranéen et oriental d’autre part, entre la séquence Solutréen-Ba¬degoulien-Magdalénien-Azilien et l’Épigravettien.Alors que cette région forme encore un angle mort de la Pré¬histoire pour cette période, cette thèse s’intéresse aux industries lithiques épigravettiennes de l’arc liguro-provençal dans une perspective techno-économique qui permet un réexamen en profondeur de l’évolution des traditions techniques entre la fin du Gravettien (circa 23 000 cal. BCE) et le début du premier Mésolithique (circa 9 500 cal. BCE). Deux grands axes structurent ce travail : (1) La question chronologique. Il s’agit de réintégrer les industries étudiées dans un modèle chronocul¬turel en cours de redéfinition. Pour ce faire, l’étude des séries et l’obtention de dates par radiocarbone sont discutées avec une synthèse des connaissances concernant l’Épigravettien.(2) Les systèmes de mobilité et les stratégies d’approvisionnement. Le contexte régional est particulière¬ment favorable pour des raisons intrinsèques (domaine géologique compartimenté et espace géogra¬phique contraint) et extrinsèques (recherches effectuées depuis les années 1980 autour des ressources siliceuses régionales). Les résultats obtenus dans une perspective techno-économique sont mobilisés pour appréhender la structuration des territoires et son évolution dans le temps.Partie prenante d’une dynamique de renouvellement des connaissances sur l’Épigravettien dans sa globalité, cette thèse propose, en conclusion, un état des comparaisons possibles avec la séquence occidentale.

  • Titre traduit

    Territories, settlement dynamics and production systems : The end of the upper Palaeolithic in the liguro-provencal arc


  • Résumé

    Southeastern France is a particular area as regards the late upper Palaeolithic as it lies between the northwestern prehistoric domain on one side, and the Mediterranean and eastern one on the other side; between the Solutrean-Badegoulian-Magdalenian-Azilian sequence and the Epigravettian one. This PhD work focuses on the techno-economic study of lithic industries originating from the Liguro-Provencal corridor, an area weakly-known for its upper Paleolithic industries. The aim is to re-assess in detail the evolution of technical traditions from the end of the Gravettian (circa 23 000 cal. BCE) to the beginning of the Mesolithic (circa 9 500 cal. BCE).This work addresses two primary objectives : (1) The Chronological framework. The industries studied are replaced in a newly defined chronocultural model. To do so, the results of the techno-economic studies and radiocarbon dates are combined and discussed in parallel with a synthesis of existing knowledge concerning the Epigravettian.(2) Mobility patterns and raw material provisioning strategies. The regional background is a particu¬larly favorable research context due to intrinsic factors (a compartmentalized geological domain and a constraining geographical area) and extrinsic ones (intensive research conducted since the 1980’s on lithic raw material availabilities). The results obtained are then mobilized to infer on ter¬ritorial organization and its evolution through time.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.