Clothing and the colonial culture of appearances in nineteenth century Spanish Philippines (1820-1896)

par Stéphanie Marie R. Coo

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Xavier Huetz de Lemps.

Soutenue le 03-10-2014

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) , en partenariat avec Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (Nice) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Vêtement et culture coloniale du paraître dans les Philippines sous domination espagnole (1820-1896)


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche est de reconstituer la culture ou les cultures vestimentaire(s) dans les Philippines espagnoles au XIXe siècle et de mettre en exergue l’importance du vêtement dans cette société coloniale. Cette étude explore les interactions, uniques et complexes, entre le vêtement et les apparences, d’une part, et, d’autre part, les catégories raciales, sociales et culturelles dans le contexte des changements sociaux, culturels et économiques qui sont intervenus entre 1820 et 1896. L’objectif est de restituer la vie coloniale en s’appuyant sur le vêtement dans la mesure où il permet d’aborder de nombreux problèmes raciaux, sociaux, économiques et de genre qui agitent les Philippines de cette époque. Pour la première fois, l’étude des vêtements est ici utilisée pour comprendre les changements socio-culturels et économiques qui sont intervenus dans la société coloniale des Philippines au XIXe siècle. Les différents groupes raciaux et sociaux philippins sous domination espagnole sont analysés à travers leurs vêtements. Cette étude des pratiques vestimentaires aux Philippines s’inscrit dans le contexte d'une société coloniale pluriethnique et pluriculturelle. Après des siècles de colonisations, les Philippines du XIXe siècle étaient – et, dans une certaine mesure, restent – un amalgame de cultures autochtone, occidentale et chinoise. L’analyse des pratiques vestimentaires comme élément de l’histoire coloniale s’inscrit, plus largement, dans l’étude des interactions culturelles, des modes de vie coloniaux, des relations humaines et des comportements sociaux. Le vêtement et les apparences ont été analysés avec l’objectif de mieux comprendre les hiérarchies ethniques, sociales et de genre à cette époque. Cette recherche prétend dépasser les frontières académiques entre les catégories des études philippines, de l’histoire coloniale et de l’étude du vêtement.


  • Résumé

    The purpose of this research is to reconstruct the clothing culture of 19th century Spanish Philippines and to discover the importance of dress in Philippine colonial society. This study explores the unique and complex interplay of clothing and appearance with race, class and culture in the context of the social, cultural and economic changes that took place between 1820 and 1896. The objective is to recreate an impression of colonial life by turning to clothes to provide insights on a wide range of race, class, gender and economic issues. For the first time, this uses the study of clothing to understand the socio-cultural and economic changes that took place in 19th century Philippine colonial society. The different racial and social groups of the Philippines under Spanish colonization were analyzed in light of their clothing. This locates the study of Philippine clothing practices in the context of a multi-ethnic, multi-cultural colonial society. After centuries of colonization, 19th century Philippines was – and continues to be- an amalgam of indigenous, Western and Chinese cultures. This study of clothing practices as an element of colonial life points to a broader study of cultural interactions, colonial lifestyles, human relations and social behavior. Clothing and appearance were analyzed to understand the ethnic, social and gender hierarchies of that period. This work crosses the frontiers between the disciplines of Philippine studies, colonial history and costume studies.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.