La wilaya hexagonale : l' Algérie et son émigration, une histoire d' identités (1962-1988)

par Jean-Charles Scagnetti

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Ralph Schor.

Soutenue le 14-03-2014

à Nice , dans le cadre de ED-86-Lettres sc. Humaine , en partenariat avec Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (Nice) (laboratoire) .


  • Résumé

    Le présent travail de recherche se propose d’explorer un aspect méconnu de l’histoire des migrations post-coloniales : la politique migratoire de l’Algérie de 1962 à 1988. Pour ce faire, l’ensemble des sources imprimées produites en Algérie durant la période a été consultée afin de saisir non seulement les grandes articulations de cette politique mais également la perception et les représentations que l’État, ses relais et citoyens pouvaient nourrir à l’endroit des Algériens ayant quitté leur pays d’origine mais conservant des liens étroits avec ce dernier. Après avoir retracé les contours précis - qualitatifs et quantitatifs - de l’émigration algérienne dans un contexte juridique, diplomatique et territorial, ce travail s’intéresse aux structures assurant le lien entre pays de départ et d’accueil, autour des notions essentielles d’intégration et d’identité, qui façonnent les mentalités tant dans l’exil que dans le pays de départ.

  • Titre traduit

    The hexagonal wilaya : Algeria and its emigration, a story of identities (1962-1988)


  • Résumé

    The study focuses on an neglected field of research in the history of post-colonial migrations : Algerian emigration policy during the period from 1962 to 1988. To this end, all material published in Algeria during this period was consulted with the aim of ascertaining, not only the essential structure of this policy, but also the attitude of the State, its citizens and representatives towards the Algerians who had left - but maintained close ties with - their country of origin. Having identified the nature of Algerian émigration within a legal, diplomatic and territorial context, this study aims to define the structures that maintain the link with the mother country, encompassing the essential notions of integration and identity, that shape attitudes, both in exile ans in the country of origin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.