Nouvelles approches d'ingénierie tissulaire pour la reconstruction osseuse en territoire irradié

par Florent Espitalier

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. ORL, biomatériaux

Sous la direction de Olivier Malard et de Olivier Laboux.

Soutenue en 2014

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers , en partenariat avec Université de Nantes. Unité de Formation et de Recherche d'Odontologie (autre partenaire) .

Le président du jury était Pierre Weiss.

Le jury était composé de Jean Lacau St Guily.

Les rapporteurs étaient Marc Benderitter, Dominique Chevalier.


  • Résumé

    La chirurgie et la radiothérapie sont les principaux traitements de cancers des voies aéro-digestives supérieures. Les séquelles engendrées par ces traitements sont parfois lourdes. La reconstruction de la mandibule nécessite une autogreffe osseuse par lambeau vascularisé microanastomosé. Cependant, cette technique non dépourvue de complications, n'est pas toujours réalisable après radiothérapie. Une alternative est proposée par l'ingénierie tissulaire osseuse. Les précédentes études menées chez l'animal ont montré l'intérêt de l'association d'une greffe de moelle osseuse à un biomatériau phosphocalcique pour favoriser la régénération de l'os irradié. Ce travail a eu pour but d'associer pour la première fois en territoire irradié des cellules issues de la moelle osseuse ou tissu adipeux à un biomatériau phosphocalcique, en raison de leurs capacités de réparation osseuse supérieures à la moelle osseuse démontrées en tissu osseux sain. Un modèle animal d'immunotolérance à l'allogreffe de moelle osseuse a par ailleurs été développé dans le but de suivre le devenir des cellules greffées. La greffe de moelle osseuse a montré sa supériorité dans la réparation osseuse en territoire irradié. L'apport de fraction stromale du tissu adipeux a toutefois permis une néovascularisation sans formation osseuse. Les hypothèses émises sont en faveur du rôle trophique joué par la greffe de moelle, par l'intermédiaire des facteurs de croissance et des cytokines présentes au sein de la moelle et sécrétées par les cellules. L'association biomatériau phosphocalcique-moelle osseuse est actuellement le matériau de comblement le plus efficace pour la reconstruction osseuse en territoire irradié.

  • Titre traduit

    New tissue engineering approaches for bone reconstruction in irradiated areas


  • Résumé

    Surgery and radiotherapy are both necessary to treat squamous cell cancer of the upper aerodigestive tract. The side effects of these treatments are important. Reconstruction of the mandible bone requires a vascularized bone autograft. Complications are observed with this technique, which cannot always be performed after radiotherapy. Bone tissue engineering gives an alternative. Previous animal studies showed that an association of a bone marrow graft with a calcium phosphate scaffold was necessary to regenerate bone in irradiated areas. This work aimed to associate bone marrow cells or adipose tissue cells with a calcium phosphate scaffold for the first time in irradiated areas. These cells have shown better bone repair abilities than bone marrow graft in hêalthy bone. An immunotolerant animal model to bone marrow allograft has also been developed to follow the fate of the grafted cells. - Bone marrow graft showed its superiority in bone repair in irradiated areas. However, the contribution of vascular fraction of adipose tissue allowed neovascularization without bone formation. Hypotheses were in favour of the trophic role of the bone marrow, through growth factors and cytokines present in the bone marrow and secreted by the cells. The association of bone marrow and calcium phosphate scaffold is currently the most effective filling material for bone reconstruction in irradiated areas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (204 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 179-198, 234 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 47-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.