Étude de la réponse des cellules cancéreuses mammaires au ciblage de la Survivine par ARN interférence et inhibition pharmacologique : mise en évidence d'une régulation de la recombinaison homologue par la Survivine

par Éloïse Véquaud

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Cancérologie

Sous la direction de Philippe Juin.


  • Résumé

    La Survivine joue un rôle sur la survie cellulaire et la régulation du cycle cellulaire. Sa fréquente surexpression dans les cancers est associée à un mauvais pronostic et à la résistance aux traitements génotoxiques, ce qui en fait une cible thérapeutique anticancéreuse intéressante. Nous avons étudié les conséquences fonctionnelles de la déplétion en Survivine par ARN interférence et par utilisation d'un inhibiteur pharmacologique de son expression, le YM155. Nous avons mis en évidence, dans des lignées du cancer du sein déplétées en Survivine l'apparition de cassures double brin de l’ADN, ainsi qu'un défaut de division cellulaire et l'apparition de cellules polyploïdes. Nous avons également observé une altération fonctionnelle de la recombinaison homologue (RH). La déplétion en Survivine diminue en effet l’expression d’un panel de gènes impliqués dans la RH (e. G. BRCA1-2, RAD51) ainsi que l’expression protéique de RAD51 et MUS81. Fonctionnellement, cette déplétion sensibilise les cellules de cancer du sein à un inhibiteur de PARP-1. Nous avons constaté que le traitement par l'YM155 n'avait pas les mêmes effets cellulaires que la déplétion en Survivine, impliquant l'existence d'autres cibles biologiques. Néanmoins, nous avons observé une très bonne efficacité de cette molécule à induire la mort cellulaire, préférentiellement dans les cellules cancéreuses par rapport aux cellules non transformées. L'efficacité du YM155 est retrouvée sur des explants de tumeurs mammaires primaires cultivées ex vivo, confirmant son intérêt thérapeutique. De manière inattendue nous avons mis en évidence la contribution des voies de l'autophagie et de NF-kB à la mort déclenchée par le YM155

  • Titre traduit

    Study of mammary cancer cells response to silencing of Survivin by RNA interference or pharmacological targeting : highlighting of Homologous Recombination regulation by Survivin


  • Résumé

    Survivin has attracted considerable attention as a therapeutic target for anticancer strategies because of its dual role in regulating cell division and apoptosis. Survivin, overexpressed in many cancer, has been consistently identified carrying unfavorable implications for cancer prognosis and linked to aggressive tumor and to inhibition of cell death induced by DNA damaging agents. We thus analyzed functional consequences of Survivin depletion by RNA interference and by use of its expression pharmacological inhibitor, YM155. We first pointed out, in Survivin depleted mammary cancer cell lines, DNA damage occuring, cell division failure and polyploid cells accumulation. We also observed that Survivin depletion decreased the efficiency of DNA repair by Homologous Recombination (HR). We further evidenced that this depletion decreased the transcription of a set of genes involved in HR, (e. G. BRCA1-2, RAD51), in several breast cancer cell lines. Consistent with these results, we confirmed that the protein expression of RAD51 and MUS81 was greatly decreased upon Survivin depletion. Moreover, functionally this depletion sensitizes breast cancer cells to PARP-1 inhibitor. We noted that YM155 did not provide similar cellular effects compared to Survivin depletion, suggesting the existence of other targets. We indeed observed that YM155 induce a dramatic cell death, preferentially in breast cancer cells compared to untransformed cells. Induction of cell death by YM155 was also evidenced in ex vivo organotypic cultures of human primary breast tumors, attesting to its therapeutic interest. Finally, we found out autophagy and NF-kB pathways contribution to YM155 induced cell death.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 200-215 [298 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 36-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.