Le syndicat des avocats de France (1972-2012) : contribution à une socio-histoire du militantisme syndical dans le champ judiciaire

par Jean-Philippe Tonneau

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Noël Retière.

Soutenue en 2014

à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) , en partenariat avec Centre nantais de sociologie (laboratoire) .


  • Résumé

    The judicial trade unionism and the miltancy introduced in the 1960s and 1970s constitute one of the dead angles of the researches on the judicial occupations. The collectives of professionals of the law are nevertheless many to be born during these years : syndicat de la Magistrature, l'Hôtel d'Ornano, Mouvement d'Action Judiciaire, Syndicat des Avocats de France (SAF). This thesis on SAF (created in 1973) intends to fill this historiographical space. The memebers of the SAF appear gladly, and are presented by their colleagues, as militant lawyers were endowed with a political conception of the profession. The first part of the thesis questions the political conception of the profession of the members of the SAF. By the analysis of the genesis and the institutionalization of the union, the construction, the mobilization and the various forms of this conception of the profession emerge. In the end, it seems that the latter dresses various from according to temporal moments, according to the position occupied in the union, and, according to the very union activists. The second part of the thesis becomes attached to the lawyers of SAF : who are they ? having raised their generational portraits, their professionnal and militant practices are analysed, then some of their causes (the legal aid, the labor law, the the law of the foreigners) are considered. The mobilized modes of investigation are diverse : archives, bibliographic interviews and observations of demonstrations organized by the SAF (congresses, study days, etc. ). By combining the sociology of the professions and the sociology of the commitment, this thesis intends to contribute to the socio-history of the labor-union miltancy in the judicial field.

  • Titre traduit

    The syndicat des avocats de France (1972-2012). Contribution to a socio-history of the labor-union miltancy in the judical field


  • Résumé

    Le syndicalisme et le militantisme judiciaires initiés dans les années 1960 et 1970 constituent l'un des angles morts des recherches sur les professions judiciaires. Les collectifs de professionnels du droit sont pourtant nombreux à naître durant ces années : Syndicat de la Magistrature, l'Hôtel d'Ornano, Mouvement d'Action Judiciaire, Syndicat des Avocats de France (SAF). Cette thèse sur le SAF (créé en 1973) entend combler ce vide historiographique. Les adhérents du SAF se présentent volontiers, et sont présentés par leurs confrères, comme des avocats militants dotés d'une conception politique de la profession. La première partie de la thèse interroge la conception politique de la profession des membres du SAF. Par l'analyse de al genèse et de l'institutionnalisation du Syndicat, la construction, la mobilisation et les différentes formes de cette conception de la profession émergent. Au final, il apparaît que cette dernière revêt différentes formes selon les moments temporels, selon les positions occupées dans le syndicat, et, selon les syndicalistes eux-mêmes. La deuxième partie de la thèse s'attache aux avocats du SAF : qui sont-ils ? Après avoir dressé leurs portraits générationnels, leurs pratiques professionnelles et militantes sont analysées, puis certaines de leurs causes (l'aide juridictionnelle, le droit du travail, le droit des étrangers) sont considérées. Les modes d'investigation mobilisés sont divers : des archives, des entretiens biographiques et des observations de manifestations organisées par le SAF (congrès, journées d'études,etc. ). En combinant la sociologie des professions et la sociologie de l'engagement, cette thèse entend contribuer à la socio-histoire du militantisme syndical dans le champ judiciaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (517 p., 87 p.)
  • Annexes : Notes Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.