Etude développementale de la suggestibilité et de la création de faux souvenirs

par Mélany Payoux

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yves Corson et de Nadège Verrier.


  • Résumé

    Ce travail de thèse vise à étudier, dans une perspective développementale, deux formes de suggestibilité: l‟Acceptation Immédiate de l‟Information Erronée (i. E. , la suggestibilité immédiate) et l‟Effet de Désinformation (i. E. , les faux souvenirs). Pour ce faire, une première étude a été conduite afin de construire, sur la base notamment du paradigme de désinformation initialement développé par Loftus, Miller & Burns (1978), un outil combinant la mesure de l‟AIIE et de l‟ED chez l‟enfant. Par ailleurs, le format des suggestions et la centralité des éléments suggérés ont été pris en compte. Ce nouveau matériel francophone a ensuite été utilisé dans une expérience menée auprès de 166 enfants et adolescents âgés de 6, 10 et 14 ans. Cette expérience est déclinée en trois études. D‟après nos résultats principaux, seuls les enfants de 6 ans sont sensibles à l‟AIIE, mais, en revanche, tous les enfants, quel que soit leur âge, créent des faux souvenirs. Ainsi, les adolescents produisent plus de faux souvenirs que les enfants de 6 ans. De plus, le format des suggestions module la création de faux souvenirs uniquement chez les enfants les plus jeunes. Enfin, si la suggestibilité immédiate est bien impliquée dans la création de faux souvenirs chez les enfants les plus jeunes, d‟autres mécanismes nous paraissent être à l‟origine de ces distorsions mnésiques pour les plus âgés. Ces résultats sont discutés au regard de la littérature.


  • Résumé

    This thesis aims to study in a developmental perspective both forms of suggestibility: the Immediate Misinformation Acceptance (i. E. , immediate suggestibility) and the Misinformation Effect (i. E. , false memories). Thus, a preliminary study was conducted to elaborate, particularly on the basis of the misinformation paradigm originally developed by Loftus, Miller and Burns (1978) a tool that combines the measurement of IMA and ME in children. In addition, the format of the suggestions and the centrality of the suggested items were taken into account. This new francophone material was then used in an experiment involving 166 children and teenagers aged 6, 10 and 14 years. This experience is divided into three studies. According to our main results, only 6-year-old children are vulnerable to IMA but, in contrast, all children, whatever their age, create false memories. Furthermore, teenagers produce more false memories than children of 6 year-olds. In addition, the format of suggestions modulates the creation of false memories only in younger children. Finally, while the immediate suggestibility is involved in the creation of false memories in younger children, other mechanisms seem to be responsible of these memory distortions for the older. These results are discussed regarding to literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 225-250. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 3026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.