El franquismo en el cine espanol (1975-2000)

par Carmen Gustrán Loscos

Thèse de doctorat en Etudes hispaniques

Sous la direction de Pilar Martínez-Vasseur et de Julián Casanova.


  • Résumé

    This doctoral dissertation analyses how the Franco regime was portrayed on the big scree in the twenty-five years that followed the death of the dictator. It investigates the depictions of the dictatorship, the most recurrent topics and periods represenetd and the movies' reception by critics and the general public. The thesis aims at exploring the interferences between cinema and history, between culture and the historicel contexts in which the latter is produced and consumed. , as a way of understanding how spanish ociety dealt with its recent past. The doctoral dissertation is divided into three parts, according to three different political eras in recent spanish history. The first covers the tarnsition to democraty (1975-1982). The second deals with the four consecutive terms that the spanish socialist workers party (PSOE) was in power (1982-1996). The third section explores the first term of the people 's party (PP) (1996-2000). The PhD thesis analyses more than 150 films. It zpplies Marc Ferro's concepts of "cinematic reading of history" and "historical reading of the film", Pierre Sorlin's ideas about filmic attachment points, together with filmic analytical series and filmic constants. This study aanlyses the cinematogarphic memory of francoism from the late 1970s to the beginning of the twenty-first century and thus spanish cociety throughout these years.


  • Résumé

    Cette thèse doctorale s'intéresse à la façon dont la dictature de Francoa été portée sur grand écran pendnat les vingt-cinq années qui ont suivi la mort de celui-ci, en analysant le traitement de cette époque, les périodes et les sujets les plus récurrents, les réalisateurs de ces oeuvres et la façon dont ces dernières ont alors été accueillies par le public et la critique. Nous cherchons donc à explorer les interférences entre le cinéma et l'histoire, entre la culture et les périodes politiques pendant lesquelles celle-ci est produite et consommée, afin de découvrir la relation que la société espagnole a entretenue avec ce passé récent. Pour cela, nous avons divisé ce travail en trois parties qui correspondent aux trois moments politiques de l'histoire espagnole récente : la première comprend la transition à la démocratie (1975-1982) ; la seconde, les quatre législatures pendant lesquelles le PSOE a gardé le pouvoir (1982-1996) ; et la troisième correspond à lapremière législature du Parti Populaire à la tête du gouvernement (1996-2000). A travers l'analyse individualisée de près de cent soixante films en suivant les catégories de Marc Ferro de "lecture cinématographique de l'histoire" et de "lecture historique du film", mais aussi grâce à l'insertion de ces films dans des séries filmiques d'analyse et à la recherche de constantes filmiques et de points d'ancrage (selon le concept de Pierre Sorlin), cette thèse retrace un panorama de la mémoire cinématographique du franquisme depuis la fin des années soixante-dix jusqu'au début du XXI siècle et, parallèlement, de la société espagnole elle-même tout au long de ces trois décennies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (656 p., 32 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 469-490. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 3012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.