Pêches maritimes et développement durable dans les états côtiers d'Afrique centrale : des dysfonctionnements à l'exploitation durable des ressources halieutiques

par Aline-Joëlle Lembe

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jacques Guillaume et de Guy-Serge Bignoumba.

Soutenue en 2014

à Nantes , dans le cadre de Ecole doctorale Droit, Economie-Gestion, Sociétés, Territoires (Nantes) , en partenariat avec GEOLITTOMER-Nantes (laboratoire) .


  • Résumé

    The aim of this research was to study the maritime fishing in the coastal central african states from the angle of sustainable development. In this viewpoint, the research used a work of observation and of surveys especially thanks to interviews to draw up a diagnosis of the state of fishing in a context marked by important halieutic potentials although the landscape remains not very glossy. Indeed, the area is marked by numerous operational and organizational problems. Problems that materialize among others by proven under-equipped materials, insufficient involvement of political decision-makers, low incomes and to some extent, the lack of coordination between the various entities that reflect the relative vitality of the sector. Through case studies : Sao Tome (Sao Tome and Principe), Komo estuary (Gabon) and Youpwé (Cameroon), the research also enabled to assess the existing environmental risks due to the practices and uses of fishing gears which are dangerous for the marine ecosystems. Moeover, thanks to these case studies, the concept of sustainable development has been questioned in the context and in the sector we refers too. It was about a kind of probation of the concept. And some maladaptation of the international orientations appears clearly, in the context of coastal central africain states due to specific realities which are not taken into account in the international level. In fact, this probation underlines all the difficulty that exists to tie up the popularisation of "right practices" as far as fishing are concerned and the satisfaction of the primary need of food, which is essential to the survival of the players themselves, in a context where food security remains &almost an illusion. So, this analysis tempts to a replacement of the approaches. That the reason why, the study suggests to consider (again) the sustainable development issue in the maritime area by integrating the concept of territory. Actually, it is about conceptualise or consider the layout of halieutic territories and not only about the fishing activity only. All the related activities such as offshore, the maritime transport, tourism, have to be integrated to the analysis. All in all, this study, by questioning the sustainability of the maritime fishing, fuels and repeats a longstanding debate in human geography : that of the relationship between man and environment.

  • Titre traduit

    Maritime fishings and sustainable development in the coastal states of central Africa


  • Résumé

    Analyser les pêches maritimes dans les Etats côtiers d'Afrique centrale sous l'angle du développement durable, tel était l'objectif de cette recherche. Dans cette perspective, la recherche s'est servie d'un travail d'observation et d'enquêtes par entretien essentiellement, pour dresser un diagnostic sur l 'état des pêches dans ce contexte aux potentialités halieutiques importantes, mais dont le paysage reste portant, peu reluisant. En effet, le secteur est marqué par de nombreux problèmes de fonctionnement et d'organisation. Des problèmes qui se matérialisent entre autres par un sous-équipement avéré, une implication insuffisante des décideurs politiques, des revenus modestes, ainsi que dans une certaine mesure, l'absence de coordination entre les différentes entités qui témoignent de la relative vitalité du domaine. A travers des études de cas : Sao-Tomé (Sao-Tomé et Principe), l'estuaire du Komo (Gabon) et Youpwé (Cameroun), la recherche a tout aussi permis de juger les risques environnementaux existants en raison des pratiques et usages d'engins de pêches dangereux pour les écosystèmes marins. Ces études de cas, ont en plus, été l'occasion de questionner le concept de développement durable, tant dans le contexte que dans le secteur considéré. Il s'est agi alors d'une forme de mise à l'épreuve du concept. Et il apparaît clairement une certaine inadaptation des orientations internationales sur la question dans le contexte des Etats côtiers d'Afrique centrale en raison de réalités spécifiques non prises en compte au niveau international. En fait, cette mise à l'épreuve souligne toute la difficulté qu'il y a à arrimer la vulgarisation des « bonnes pratiques »en matière des pêches et la satisfaction du besoin primaire de nourriture, indispensable à la survie des acteurs eux-mêmes, dans un contexte où la sécurité demeure quasiment une illusion. Ce constat invite donc à un renouvellement des approches en la matière. C'est pourquoi, la recherche suggère de (re) penser la question du développement durable dans le domaine maritime en intégrant la notion de territoire. Il s'agit en réalité de conceptualiser ou d'envisager un aménagement des territoires halieutiques et pas seulement de la seule activité de pêche. Il faut intégrer à l'analyse toutes les activités connexes telles que l'offshore, le transport maritime, le tourisme. . . En somme, cette recherche, en questionnant la durabilité des pêches maritimes, alimente et renouvelle un débat déjà ancien en géographie humaine : celui du rapport homme-milieu.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 401. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Géothèque-Cartothèque André Vigarié.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14.LEM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.