De la didactique de la traduction à la traduction en didactique des langues : possibilités d'exploitation des savoir-faire traductifs professionnels en didactique des langues à niveau universitaire comme contribution au développement des compétences linguistiques générales et comme élément de préprofessionnalisationf

par Nataliya Vashchenko

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Hervé Quintin.

Soutenue en 2014

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    From didactics of translation to translation in didactics of languages


  • Résumé

    Ce travail de recherche est consacré au rôle de la traduction en didactique des langues étrangères, dans le contexte universitaire français. Le processus souvent appelé le « retour à la traduction » vient depuis quelques temps réintégrer la traduction comme moyen de communication dans l'apprentissage des langues étrangères. Dans la réalité, la traduction en tant que telle ne figure pas explicitement au nombre des compétences visées par l'enseignement des langues étrangères. Dans la réalité, la traduction en tant que telle ne figure pas explicitement au nombre des compétences visées par l'enseignement des langues étrangères, et encore moins sous ses formes orales-alors que l'on ne cesse de réaffirmer le primat de l'oral. Bien que la compréhension orale et la production orale ne soient pas ignorées en didactique des langues, elles n'ont pas été l'objet d'une réflexion suffisante de notre point de vue, notamment en matière de traduction. La compétence de traduction est associée de fait à toute compétence bilingue, et par conséquence, doit donc faire partie de l'apprentissage des langues-c'est là notre postulat. Mais pour la faire acquérir, il faut intégrer la traduction comme une vraie opération traduisante, s'inspirant sur certains points de al traduction professionnelle et de ses techniques, même si les objectifs poursuivie sont bien différents. C'est pourquoi nous avons suivi le programme de formation en interprétation à l'école de traduction et d'interprétation de l'Université d'Ottawa (Canada). L'observation des pratiques et l'analyse des résultats des enquêtes ont permis de formuler des propositions sur l'optimisation des compétences orales et sur l'introduction de la compétence de médiation-traduction à niveau supérieur/universitaire. Sans être ni strictes, ni définitives, ces propositions ont pour but de développer les techniques d'enseignement novatrices où les exercices oraux de traduction didactique retrouvent leur place en tant qu'activités réelles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (341 f., 29 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 331-341. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 3006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.