Les élèves allophones à l'épreuve de l'apprentissage d'une langue seconde : des politiques éducatives au processus de compréhension

par Delphine Guedat-Bittighoffer

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Frédéric Tupin et de Marie-Ange Dat.

Soutenue en 2014

à Nantes .


  • Résumé

    Cette thèse mobilise de façon croisée les sciences du langage et les sciences de l'éducation. Elle porte notamment sur l'apprentissage de la langue seconde langue par les élèves allophones au collège et plus particulièrement sur les processus de compréhension qui les sous-tendent. Nos données ont été recueillies in situ entre janvier 2011 et mai 2012 au sein de quatre académies. Il s'agissait pour nous, dans un premier mouvement, d'examiner les politiques éducatives préconisées et leurs applications concrètes au sein de dispositifs d'accueil. Sous l'éclairage d'une première série d'entretiens menés auprès d'un échantillon de 26 élèves observés en classe, nous avons pu mesurer l'importance de la compréhension, notamment de l'oral, dans le processus d'acquisition de la L2. Dans un second mouvement, par le biais d'une deuxième série d'entretiens, nous nous sommes alors concentrée sur la recherche des facteurs qui favorisent ou au contraire entravent le processus de compréhension des apprenants allophones par l'analyse de la dimension axiologico-affective de leur discours et l'identification de leurs stratégies d'apprentissage. Nous avons également souhaité répondre à une autre question plus large dédiée aux éléments qui aident ou inhibent la réussite de ces élèves en classe ordinaire à partir de variables présentes sous forme d'un portrait idéal-typique ». Nous avons ainsi pu montrer l'importance de la présence d'un environnement émotionnellement sécurisant pour apprendre la langue seconde par des adolescents en contexte d'exil et la nécessité pour l'institution scolaire de prendre en compte l'altérité langagière au sein des classes.

  • Titre traduit

    How allophone students confront the process of learning a second language : from educational policy through to the processes of comprehension


  • Résumé

    This thesis draws on the sciences of language and of sciences of education to analyse how high school age allophone students learn a second language, with an emphasis on the processes of comprehension. We gathered our data in situ in four educational authorities between January 2011 and May 2012. Our first step was to examine recommended educational policies, and how they were applied to allophone students within the framework used to integrate them. A preliminary series of interviews of a sample group of 26 students, enabled us to measure the importance of the role of comprehension, and in particular oral comprehension, in the acquisition of a second language. A second series of interviews focused on the factors that help or hinder the process of comprehension in allophone learners. To this end we analysed the axiologico-affective elements of the students’ discourse and identified their learned strategies. We also set out to answer a larger question, which addresses the elements that favour or inhibit the “success” of these students in an “ordinary class”, based on variables presented as the portrait of an “ideal student type”. In this way we were able to show the importance of creating an emotionally secure environment in which to learn a second language for adolescents who are in exile. We also revealed the need for the educational establishment to take into account the cultural diversity and linguistic differences present within the classroom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (621 p., 419 p. )
  • Annexes : Bibliogr. p.605-620. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 3002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.