Adsorption of radionuclides on engineered and geological barriers of high-level nuclear waste repositories : sorption experiments, spectroscopy study, geochemical modelling and molecular dynamics simulation

par Zongyuan Chen

Thèse de doctorat en Chimie, Radiochimie

Sous la direction de Gilles Montavon et de Andrey Kalinichev.

Le président du jury était Jean-Michel Bouler.

Le jury était composé de Gilles Montavon, Andrey Kalinichev, Jean-Michel Bouler, Éric Ferrage, Sébastien Savoye.

Les rapporteurs étaient Éric Ferrage, Sébastien Savoye.

  • Titre traduit

    Adsorption de radionucléides par les barrières ouvragée et géologique des stockages de déchets radioactifs de haute activité : expériences de sorption, étude spectroscopique, modélisation géochimique et simulations de dynamique moléculaire


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est de contribuer au développement de modèles de sorption des cations (Eu3+Cs+ et Ni2+) par les matériaux argileux pertinents et importants dans le contexte du stockage des déchets radioactifs de forte activité (barrières ouvragée et géologique). La modélisation géochimique se base sur le résultat d'expériences de type batch et d'études spectroscopiques effectuées en fonction des facteurs significatifs pouvant affecter le sorption (pH, impact de la complexation en solution) dans des conditions proches de celles attendues in-situ (système intact, atmosphère contrôlée). Une étude complémentaire par dynamique moléculaire est réalisée afin d'améliorer qualitativement et quantitativement la compréhension de l'interaction entre les cations et les minéraux argileux au niveau moléculaire, avec un focus sur le notion d'additivité. L'étude du système Eu/phosphate/bentonite indique l'existence de complexes de surface ternaires qui contribue à augmenter la sorption. L'adsorption du Cs+ et du Ni2+ par les argilites du Callovo-Oxfordien (COX) est dominée par la fraction argileuse. Un modèle suivant une approche « bottom-up » et basé sur les mécanismes d'adsorption de surface permet de bien décrire le comportement du Cs+ observé in-situ et étudié au laboratoire. Une comparaison des paramètres du modèle est faite avec ceux déterminés par dynamique moléculaire. La description du système Ni/COX apparaît plus complexe pour lequel un phénomène lent de sorption doit être pris en compte corrrespondant de manière probable à l'incorporation de ce dernier par les minéraux carbonatés.


  • Résumé

    This thesis contributes to the development of sorption models for cations (Eu3+, Cs+ and Ni2+) on clay materials relevant and important in the context of high-level radioactive waste disposal (engineering and geological barriers). The geochemical modeling is based on the results of batch-type experiments and spectroscopic studies performed to take into account the significant factors which may affect the sorption(pH, impact of the complexation in solution) under conditions expected to be nearly in-situ (intact system, controlled atmosphere). A complementary molecular dynamics simulation study is realized to improve the qualitative and quantitative understanding of the interaction between the cations and the clayey minerals at the molecular scale with a focus on the notion of additivity. The study on the Eu/phosphate/bentonite system indicates the formation of ternary surface complexes which contributes to the increase of sorption. The adsorption of Cs+ an Ni2+on Callovo-Oxfordien formation (COx) is dominated by the clayey fraction. A model using a « bottom-up » approach  and based on the mechanisms of surface adsorption allows us to describe well the Cs+ behavior observed in-situ and studied in the laboratory. The parameters from the Cs+modeling are compared with those determined by molecular dynamics. The description of the Ni/COx system seems more complex, because a slow phenomenon of sorption must be taken into account which is likely to correspond to the incorporation by carbonated minerals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.