Une histoire de l'épilepsie aux XIXè et XXè siècles : définition et développement d'une pathologie entre neurologie et psychiatrie

par Karine Le Jeune

Thèse de doctorat en Histoire des sciences et des techniques, Histoire de la médecine

Sous la direction de Stéphane Tirard et de Jean-Claude Dupont.

Le président du jury était Vincent Barras.

Le jury était composé de Stéphane Tirard, Jean-Claude Dupont, Vincent Barras, Jean Gayon.

Les rapporteurs étaient Jean Gayon.


  • Résumé

    L’étude diachronique de l’épilepsie aux XIXe et XXe siècles permet de situer le problème de la définition de cette maladie dans le questionnement plus général des rapports entre neurologie et psychiatrie tout au long de cette période. Avec la naissance de la médecine hospitalière, le début du XIXe siècle est marqué par un essor sans précédent de l’étude des patients épileptiques, confiés aux soins des aliénistes. À partir des années 1850, une approche neurophysiologique de l’épilepsie émerge et concurrence celle des aliénistes. L’épilepsie devient alors, dans le dernier tiers du XIXe siècle, un enjeu de légitimité entre les aliénistes et les tenants de la neurologie naissante. Ces derniers s’« approprient » l’épilepsie, aidés en cela dans les années 1930 par l’essor conjoint de l’électroencéphalographie et de la neurochirurgie, qui bouleversent l’appréhension de la maladie. Cependant, des incertitudes et des difficultés demeurent, même une fois le niveau d’analyse repoussé à l’échelle moléculaire, à partir des années 1950. Ces incertitudes et difficultés récurrentes, relatives en particulier à l’étiologie et au traitement, semblent être du même ordre pour les pathologies dites psychiatriques. Cette caractéristique amène à s’interroger sur la spécificité de l’épilepsie vis à vis de ces pathologies, ainsi que sur la volonté de dépassement de la dichotomie neurologie/psychiatrie qui paraît se dessiner à l’heure actuelle.

  • Titre traduit

    A history of epilepsy in the nineteenth and twentieth century : definition and development of a pathology between neurology and psychiatry


  • Résumé

    Diachronic study of epilepsy from the nineteenth to the twentieth century allows the problem of the definition of this condition to be situated more generally in the relationship between neurology and psychiatry throughout the period. The birth of hospital-based medicine at the beginning of the nineteenth century was notable for the unprecedented growth in the study of patients with epilepsy, who were generally cared for by alienists. From about 1850 however, a neurophysiological approach to epilepsy emerged to compete with the approach of the alienists. Epilepsy thus came to represent, in the last third of the nineteenth century, an issue of legitimacy between the alienists and the founders of the newborn specialty of neurology. The latter appropriated epilepsy, being assisted in this by the increasing availability of electroencephalography and neurosurgery in the 1930s, revolutionising understanding of the disease. Uncertainties and difficulties remained however; an uncertainty that persisted even once interest shifted to the molecular level of the disease in the 1950s. These recurring uncertainties and difficulties, particularly in relation to aetiology and treatment, seem to be of a similar order to those pathologies which are said to be psychiatric. This characteristic raises the question of the specificity of epilepsy with respect to these pathologies, as well as on the will to overcome the neurology/psychiatry dichotomy which persists even to this day.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (305 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p. 275-294.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.