Pneumonies à Pseudomonas aeruginosa : données expérimentales, pharmacologiques et microbiologiques

par Cédric Bretonnière

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Cédric Jacqueline et de David Boutoille.


  • Résumé

    Les pneumonies, notamment nosocomiales, sont fréquentes et grevées d'une mortalité et d'une morbidité élevées. Pseudomonas aeruginosa est au premier rang des bactéries responsables de ces infections et pose des problèmes préoccupants d'émergence de résistance aux antibiotiques. Dès lors, toute donnée microbiologique ou expérimentale pertinente est utile. Dans un premier temps, à partir d'un modèle d'infection pulmonaire aiguë chez le lapin, dont la particularité est la reproduction fidèle de la pharmacologie humaine, nous avons tenté de mettre au point un nouveau modèle d'infection pulmonaire chronique en utilisant une solution bactérienne avec des microbilles d'agarose. Nous avons utilisé le modèle d'infection aiguë pour évaluer l'efficacité de nouvelles molécules antibiotiques contre Pseudomonas aeruginosa. Ainsi, le dernier antibiotique de la classe des carbapénèmes, le doripénème, à différentes posologies et modes d'administration IV, a été comparé en termes d'efficacité aux 2 molécules de références, le méropénème et l'imipénème. Nous avons pu montrer que les posologies plus élevées de doripénème devaient être privilégiées. Nous avons également, dans ce même modèle, montré l'efficacité du ceftolozane. Cette nouvelle céphalosporine est aussi efficace que les comparateurs (ceftazidime, pipéracilline/tazobactam et imipénème) à posologie « usuelle » (1gX3/j) et plus efficace à doses plus élevées (2gX3/j). Enfin, nous avons comparé la sensibilité in vitro de 169 souches cliniques de Pseudomonas aeruginosa vis-à-vis des 3 carbapénèmes cités ci-dessus (imipénème, méropénème et doripénème) démontrant que ces 3 molécules sont au final assez proches.

  • Titre traduit

    Pseudomonas aeruginosa pneumonia : experimental, pharmacological and microbiological data


  • Résumé

    Pneumonia, especially hospital acquired, is frequent and accounts for both high mortality and high morbidity. Pseudomonas aeruginosa is the main bacteria responsible for these infections and is cause for concern with emerging antibiotic resistance. Therefore, any relevant microbiological or experimental data may be useful. From an experimental model of acute lung infection in rabbits, whose particularity is the faithful reproduction of human pharmacology, we tried try to develop a new model of chronic pulmonary infection by using a bacterial solution with agarose micro-beads. The results of these experiments are presented. We used the acute infection experimental model to evaluate the efficacy of new antibiotics against Pseudomonas aeruginosa. Thus, doripenem, lasted available carbapenem, at different doses and routes of IV administration, was compared to the two reference drugs, meropenem and imipenem. We have shown that higher doses of doripenem should be preferred. We also, in the same acute model, evaluated the efficacy of ceftolozane, newer cephalosporin, versus the following drugs: ceftazidime, piperacillin / tazobactam and imipenem. At usual doses (1g thrice a day), ceftolozane showed the same efficacy than comparators and a higher efficacy when higher doses were used (2g TID). Finally, we compared the in vitro susceptibility of 169 clinical isolates of Pseudomonas aeruginosa to the three mentioned above carbapenems (imipenem, meropenem and doripenem) demonstrating that these three drugs are actually quite close.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (159 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 144-157 [234 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 14 NANT 16-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.