L'Héritage d'exil : Lecture psychanalytique des figurations identitaires et subjectives, en situation d'exil à partir de références islamiques -" Il était une foi(s)"

par Sherif Toubal

Thèse de doctorat en Études psychanalytiques

Sous la direction de Jean-Bernard Paturet.

Soutenue le 13-12-2014

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (Montpellier) (laboratoire) et de Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales de Montpellier / CRISES (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Berger.

Le jury était composé de Rajaa Stitou.

Les rapporteurs étaient Mohammed Ham.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l'héritage reçu par les générations suivant l'arrivée des premiers migrants venus du Maghreb et plus largement du monde islamique. L'immigré est un exilé du ventre, des conditions de vie difficile l'ont conduit à aller chercher ailleurs, à s'exiler. Arrivé sur les côtes de l'occident son monde est remis en cause. Notamment par l'apparition de l'objet « a » bien souvent caché sous un voile sur les terres d'Islam. Le désir et les tentations engendrent un traumatisme du fait d'un bouleversement du discours de l'Autre en soi...La parole de l'Autre tombe comme une prédestination. Pour l'héritier de l'exil cette question s'accentue encore, comme le dira Lacan « L'inconscient c'est le désir de l'Autre », quelque chose se transmet au-delà du message…la déchirure de l'exil se transmet et l'exil physique vient recouvrir l'exil du langage.

  • Titre traduit

    The Exile Legacy -- identity and subjective portrayal of a psychoanalytical interpretation in an exile situation based on Islamic references -- Once upon a time : identity and subjective portrayal of a psychoanalytical interpretation in an exile situation based on Islamic references -- Once upon a time


  • Résumé

    This thesis deals with the legacy inherited from the generations after the arrival of the first migrants from the Maghreb and more broadly from the Islamic world. The immigrant is an exile of the womb, difficult living conditions led him to go and seek elsewhere, to go into exile. Once on the coasts of the Occident his world is called into question. Particularly with the emergence of the object « a » frequently hidden under a veil on the lands of Islam. Desire and temptations lead to a trauma due to the turmoil in the speech of the Other in oneself...The word of the Other befalls as a predestination. For the heir to the exile this question becomes more marked, as Lacan says « the unconscious is the desire of the Other », something is imparted beyond the message… the wrench of the exile is transmitted and the physical exile comes and covers the exile of the language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.