Le cinéma d'animation et l'interrogation du réel : hybridations et enchevêtrements du domaine de l'humain et de l'image par image

par Bastien Cheval

Thèse de doctorat en ARTS spécialité Etudes cinématographiques et audiovisuel

Sous la direction de Maxime Scheinfeigel.

Soutenue le 28-11-2014

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Centre Représenter-inventer la réalité du romantisme à l'aube du XXIe siècle (Montpellier) (laboratoire) et de Représenter- Inventer la Réalité du Romantisme à l'Aube du XXIe siècle / RIRRA 21 (laboratoire) .

Le président du jury était Hervé Joubert-Laurencin.

Le jury était composé de Maxime Scheinfeigel, Dick Tomasovic, François Amy de La Bretèque.

Les rapporteurs étaient Sébastien Denis.


  • Résumé

    Le cinéma d'animation et la prise de vues réelles ont souvent été opposés – avec raison – en matière d'enjeux narratifs, esthétiques et thématiques. Cette opposition instaurée par leurs techniques respectives est toutefois de plus en plus maltraitée à l'heure où le numérique continue d'entretenir la confusion entre le film d'animation et le film dit « à effets spéciaux ». Parallèlement, un cliché particulièrement tenace a voulu que l'animation soit entièrement dévolue à l'imaginaire pur, au rêve et au merveilleux, à destination du jeune public (en opposition à une prise de vues réelles infiniment plus sérieuse, traitant de sujets réalistes). À ceci près que l'animation a très tôt partie liée avec le réel, expérimentant presque dès sa création le mélange d'images et de régimes différents dont Persepolis ou Valse avec Bachir seraient les héritiers. Cette étude se veut une analyse des rapports entretenus entre l'image animée et le réel par leur enchevêtrement du point de vue technique, thématique et esthétique. La confrontation entre le créateur humain et la créature animée, la question du corps humain dans l'animation et la prégnance du réel dans l'image animée seront examinées à travers les œuvres les plus représentatives de ce caractère hybride où se jouent la métaphore de l'acte de création, la définition même de l'être à l'écran et l'effet de réel retranscrit par l'image animée. Cette remise en perspective, entre histoire et théorie esthétique, aura pour but de démontrer les capacités qu'a l'animation d'interroger notre regard et notre rapport au monde.

  • Titre traduit

    The cinema of animation and the question of the real


  • Résumé

    Animation and live-action in cinema have often been opposed – with reason – in terms of narrative, aesthetic and thematic stakes. However, this opposition established by their respective techniques is more and more disrupted meanwhile the digital technology continues to maintain the confusion between animated feature and movie with special effects. In parallel, a particulary tenacious cliché has wanted that animation was entirely devoted to pure imaginary, dreams and marvels, addressed to young audience (opposed to an infinitely more serious live action, more able to deal with realistic subjects). Except that animation has been very early linked with reality and experimented almost from its creation the mixing of different types of pictures whose Persepolis and Waltz With Bachir would be the heirs. This study aims to be an analysis of the connections between animated picture and reality by their tangle on a technical, thematical and aesthetic point of view. The confrontation between the human creator and the animated creature, the matter of the human body in animation and the strength of the reality in animated picture will be examined through the most representative movies of this hybrid nature where the metaphor of the act of creation, the very human being's definition on screen and the effect of real retranscribed by animated pictures are at stake.This challenging, between history and easthetic theory, will aim to demonstrate the capacities of animation for questionning our look and relationship with the world.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.