L'image de la langue et de la civilisation françaises au sein de l'éducation nationale italienne : les représentations des acteurs du FLE des établissements scolaires de Modène

par Chiara Grenzi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Henri Boyer et de Nadia Minerva.

Soutenue le 18-12-2014

à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Università degli studi (Bologne, Italie) , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec DIPRALANG (Montpellier) (laboratoire) et de DIPRALANG EA739 - Montpellier III (laboratoire) .

Le président du jury était Bruno Maurer.

Le jury était composé de Henri Boyer, Danielle Londei.

Les rapporteurs étaient Geneviève Zarate, Maddalena De Carlo.


  • Résumé

    Titre : L'image de la langue et de la civilisation françaises au sein de l'Éducation nationale italienne. Les représentations des acteurs du FLE des établissements scolaires de Modène.Résumé : Plusieurs études ont montré l'influence que les représentations d'une langue, d'un pays et de ses habitants peuvent exercer sur les apprenants de la langue en question, au niveau de l'attitude envers la discipline, de la motivation, de la disponibilité à vêtir un autre habit langagier et mental. Cette thèse reprend la définition et les caractéristiques du concept de représentation et naît du désir de trouver des réponses à des situations vécues en tant que professeure de FLE dans le secondaire en Italie. Nous nous sommes toujours demandée pourquoi les apprenants que nous avons connus, dans des établissements très différents, connaissaient si peu la langue, mais surtout le pays. S'agit-il d'un problème commun à tous les apprenants ? Pourquoi semblent-ils posséder les mêmes (non) connaissances que leurs camarades n'étudiant pas le français ? Dans ce travail, d'abord nous décrirons l'histoire de l'Éducation italienne et le parcours du français langue étrangère dans son sein. Une section sera consacrée aussi à l'illustration des étapes accomplies par la didactique des langues étrangères pour devenir une discipline. Notre enquête concerne les apprenants et les enseignants de différents établissements de la province de Modène, dans l'Italie du Nord. Dans ce territoire, influencé historiquement par la France au point de posséder un dialecte proche de cette langue, quelles sont les représentations des apprenants et des enseignants ? Quel type de didactique émerge-t-elle ? Quels sont les atouts et quelles sont les faiblesses ? Pour répondre à ces questions, nous avons interviewé par questionnaire 896 apprenants et 36 enseignants : questions fermées, ouvertes, à choix multiple, jeu de libres associations, invitation au dessin, activités de reconnaissance d'image et récit de propres opinions et expériences nous aideront à creuser pour trouver quelques réponses et suggérer, avec toute la modestie possible, quelques solutions éventuelles.Mots-clefs : représentations sociolinguistiques - stéréotypes - motivation - didactique - français langue étrangère - école secondaire supérieure - apprenants - enseignants.

  • Titre traduit

    The image of French language and culture in Italian school : . Representations of teachers and students (survey in Modena).


  • Résumé

    Title: The image of French language and culture in Italian school. Representations of teachers and students (survey in Modena).Summary: Several studies have long shown the influence that the representation of a language, of a country, and of its people can have on those who are studying that language in terms of their attitude towards it, their motivation, their willingness to enter a different state of mind and language. This dissertation, which will trace the meaning and features of the concept of representation, originates from a deep need to provide an answer to a firsthand experience as a teacher of French as a foreign language in the secondary school: during the three years spent working in schools of different types, I started to wonder why most of the students I met knew the language very poorly and, most of all, knew hardly anything about the country whose language they were studying. Is this a common problem amongst students of FFL? Why do they seem to have the same lack of knowledge as their peers who are not studying French? In the present work I will first describe the history of the Italian system, and the events that characterized FFL teaching in the past. A broad section will focus on how foreign language teaching became a discipline. This investigation will concern students and teachers from the Province of Modena, Northern Italy, and it will include schools of very different types and backgrounds. What are the students' and teachers' representations in a territory like Northern Italy? A territory as thoroughly influenced by France as to have a dialect very much like the French language? What is the scenario, when French language teaching is about? Which are its strength and weaknesses? To answer these questions I asked 896 students 36 teachers to fill in a questionnaire composed of yes - no, open-ended, and multiple choice questions, free association games, suggested drawings, picture recognition activities and description of personal opinions and experiences. The analysis of these results will help me go deeper into these topics, answer some questions and humbly suggest some possible solutions.Keywords: sociolinguistic representations - stereotypes - motivation - languages attitudes - teaching - French as a foreign language - secondary school - teachers - student


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.