la notion de δικαιοσύνη dans l'évangile de Mathieu : une approche narrative

par Priscille Monteil

Thèse de doctorat en Langues et litteratures anciennes

Sous la direction de Élian Cuvillier.

Le président du jury était Christian Belin.

Le jury était composé de Jacqueline Assaël, Alain Gignac.


  • Résumé

    Après avoir présenté un état de la question et donné des précisions méthodologiques,ce travail étudie, dans le fil du récit matthéen, les sept occurrences de ce mot, dans leur contexte proche et élargi, afin de tenir compte des prémisses, des conséquences et du cadre accompagnant ces occurrences. Chaque passage étudié fait l’objet d’une exégèse selon la méthode de l’analyse narrative.Tout au long de la narration, Matthieu accompagne son lecteur pour l’amener, par touches successives, à changer de compréhension (metanoia). Arrivé au terme du parcours ilpeut le reprendre en son début avec tout ce qu’il a pu saisir des différents concepts mis en jeu.Ainsi, la justice reste impérativement nécessaire pour entrer dans le Royaume des cieux, comme dans l’Ancienne Alliance. Cependant elle ne dépend plus d’un effort fait pour appliquer toutes les instructions de la Loi qui, néanmoins, garde toute sa validité pour rendre la vie possible sur terre ; elle dépend de la confiance faite en l’annonce de ce Royaume, confiance qui peut se manifester par l’accueil du baptême, en devenant disciple puis par la prière. Cette justice, accomplie en plénitude par le baptême de Jésus, est don du Père céleste qui veut voir Ses enfants dignes de Son Royaume. Elle va de pair avec le don de ce Royaume. On en a faim et soif, elle est toujours à rechercher. Elle permet de se reconnaître comme enfant de ce Père et de faire de Lui le centre de sa vie, et ainsi de considérer les autres humains comme des frères et non plus des ennemis.

  • Titre traduit

    The notion of δικαιοσύνη in Matthew’s Gospel : a narrative approach


  • Résumé

    Following a status quaestionis and some methodological considerations, this workconsiders the seven occurrences of the word in the course of the Matthean narrative, in theirclose and large context, so as to take into account their premiss, consequences and framework.Each passage is examined through a narrative analysis method of exegesis.All along the narrative, Matthew goes along his reader to take him, via successivetouches, all the way through a change in understanding (metanoia). At the end of this process,the reader can take it up again with what he understood of all the concepts at stake.Thus, righteousness) remains absolutely necessary to enter the Kingdom,as it was in the First Alliance. Yet, it does not depend any more upon an effort made to applyall the instructions of the Law, which still retains its validity to make life possible on earth; itdepends upon the faith one puts in the announcement of the Heavenly Kingdom, a trust thatmay be manifested through the acceptance of baptism, discipleship and prayer. Thisrighteousness, fully accomplished in Jesus’ baptism, is a gift of the Heavenly Father whowants to see his children worthy of his Kingdom. It goes along the gift of the Kingdom. Oneis hungry and thirsty for it; it needs to be always looked for. It allows anyone to considerhimself as a child of the Father and to make Him the central point of his life, and thus toconsider other human beings as brothers rather than enemies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.