Coconstruction de normes scolaires et contextes d’enseignement : une étude multimodale de l’agir professoral

par Brahim Azaoui

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Nathalie Auger et de Marion Tellier.

Soutenue le 20-11-2014

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Praxiling (Montpellier) (laboratoire) et de PRAXILING UMR5267 / Praxiling (laboratoire) .

Le président du jury était Francine Cicurel.

Les rapporteurs étaient Jean-Marc Colletta, Gilles Forlot.


  • Résumé

    L'agir professoral fait l'objet de recherches approfondies en didactiques des langues et des cultures. Si la multimodalité est considérée comme un élément définitoire de cette notion, peu d'études se sont penchées en détail sur la compréhension de cet aspect de l'action enseignante.Notre travail, mené dans une approche ethnographique, vise à analyser la pratique multimodale de deux enseignantes. Chacune intervient dans deux contextes pédagogiques : en cours de français langue première (FL1) et auprès de collégiens allophones apprenant le français langue seconde (FLS). Cela nous offre l'occasion d'étudier l'effet du contexte d'enseignement sur les actions professorales, en particulier celles mises en œuvre dans la construction de normes scolaires (linguistique et interactionnelle). Ce travail vise également à analyser le style professoral de ces enseignantes pour mettre au jour les invariants pédagogiques, d'un contexte à l'autre, dans la gestion de ces normes.Cette recherche s'appuie essentiellement sur l'observation et l'analyse de deux types de corpus : des films de classe, transcrits et annotés à l'aide du logiciel ELAN, et trois différents formats de corpus vidéoscopiques (autoscopie, hétéroscopie et autohétéroscopie).Les procédés de normalisation linguistique et interactionnelle sont appréhendés en croisant une analyse quantitative des productions verbales et gestuelles et une analyse qualitative, qui emprunte des outils à la linguistique énonciative, à l'analyse des discours et à l'analyse conversationnelle, ou encore à la microsociologie.

  • Titre traduit

    Co-construction of school norms and teaching contexts : a multimodal study of teacher action


  • Résumé

    A considerable body of research has shown interest to teacher action. Though the nonverbal dimension of these actions is acknowledged, few studies have considered it thoroughly in their analysis. Hence, following an ethnographic approach, our work analyzes the verbal and nonverbal actions of two secondary school teachers. Each one teaches both French as an L1 to native speakers and French as a schooling language to non native speakers. This work attempts to assess the effect of the teaching contexts on the teachers' actions, and more specifically on the way they co-Construct school norms (language and interaction norms). It also aims at highlighting the normalizing process invariants from one teaching context to the next.This work relies on the observation and analysis of two types of corpora: video recorded class interaction, transcribed with ELAN, and three different types of videoed confrontations: the teacher's self-Confrontation, students' observation and comments of videoed interactions of their class, and the teacher's confrontation of her students' videoed reflections.We analyzed the norm construction strategies using both a quantitative and a qualitative approach of the verbal and nonverbal productions. We borrowed tools from various fields: enunciative linguistics, discourse analysis, conversation analysis, and micro-Sociology.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.