Migrations et quête de l'identité chez quatre romancières francophones : Malika MOKEDDEM, Fawzia ZOUARI, Gisèle PINEAU et Maryse CONDE

par Syntyche Assa Assa

Thèse de doctorat en ETUDES CULTURELLES ET FRANCOPHONIE spécialité Francophonie

Sous la direction de Guy Dugas.

Le président du jury était Marta Segarra.

Le jury était composé de Guy Dugas.

Les rapporteurs étaient Catherine Mazauric, Sylvère Mbondobari.


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre des Etudes culturelles, plus exactement au sein de la spécialité littératures francophones du Maghreb et des Antilles. Il se propose d'analyser la construction de l'identité féminine individuelle dans ses rapports avec le phénomène des migrations dans les textes de Malika Mokeddem, Fawzia Zouari, Gisèle Pineau et Maryse Condé. Il se compose de trois grandes parties. La première replace les textes et leurs auteures dans leurs contextes historiques, sociaux et littéraires et montre que les origines de l'aliénation identitaire de leurs personnages féminins sont à rechercher dans l'histoire collective, et la culture machiste et sexiste de leurs sociétés. La seconde étudie les différentes formes de migrations auxquelles se livrent les héroïnes de notre corpus pour échapper à un univers particulièrement aliénant et pour découvrir qui elles sont vraiment. Les migrations apparaissent alors comme une trajectoire obligatoire dans la construction identitaire du sujet féminin. Ces migrations réelles et virtuelles sont d'une part des facteurs de crise et de déconstruction identitaires et d'autre part, des outils pour la reconstruction de l'identité et la connaissance de soi. La dernière partie analyse les rôles que jouent la parole et l'écriture dans la construction de l'identité personnelle du sujet féminin. La prise de parole et l'acte d'écriture s'imposent comme deux formes de migration indispensables à la reconstruction de l'identité car elles permettent au sujet féminin d'affirmer sa présence au monde et de sortir de l'anonymat. Au fil de ces migrations, les personnages féminins développent une identité migrante et plurielle. Le développement de cette identité migrante et plurielle s'accompagne au niveau textuel de migrations narratives et discursives si bien que l'écriture de Malika Mokeddem, Fawzia Zouari, Gisèle Pineau et Maryse Condé devient finalement une écriture migrante et plurielle.

  • Titre traduit

    Migrations and search for identity in four french novelists : Malika MOKEDDEM, Fawzia ZOUARI, Gisèle PINEAU et Maryse CONDE


  • Résumé

    This work is part of cultural studies, more specifically regarding Francophone literatures of the Maghreb and the Caribbean. It will analyze the construction of the women's individual identity in its relationships with the phenomenon of migration in the texts of Malika Mokeddem, Fawzia Zouari, Gisèle Pineau and Maryse Condé. It consists of three main parts. The first replaces the texts and their authors in their historical, social and literary contexts and shows that the origins of identity alienation of female characters are to be found in the collective history, and macho and sexist culture of their societies.The second looks at the different forms of migration which engage the heroines of our corpus to escape a particularly alienating universe and to discover who they really are. Migrations then appear as a compulsory course in the identity construction of the female subject. These real and virtual migrations are on the one hand the crisis factors and deconstruction of identity and on the other hand, tools for the reconstruction of identity and self-Knowledge. The last part analyzes the roles of oral expression and writing in the construction of personal identity of the female subject. The speaking and the act of writing emerge as two forms of migration essential to the reconstruction of identity because they allow the female subject assert its presence in the world and out of anonymity. During these migrations, female characters develop a migrant and plural identity. The development of this migrant and plural identity is accompanied at the textual level with narrative and discursive migrations, so that the writing of Malika Mokeddem, Fawzia Zouari, Gisèle Pineau and Maryse Condé eventually becomes a migrant and plural literature.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.