Les controverses climatiques : une analyse socioépistémique

par Lionel Scotto d'Apollonia

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Bruno Renard.

Soutenue le 14-10-2014

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire d´études et de recherches en sociologie et en ethnologie de Montpellier, EA 4584 (Montpellier) (laboratoire) et de Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier / LERSEM (laboratoire) .

Le président du jury était Agnès Steuckardt.

Le jury était composé de Jean Jouzel, Joëlle Le Marec.

Les rapporteurs étaient Francis Chateauraynaud, Dominique Raynaud.


  • Résumé

    Cette recherche ambitionne d'analyser d'un point de vue socioépistémique les controverses climatiques. Elle s'est structurée autour de deux objectifs principaux : (1) Elaborer et tester un outil d'analyse résolument réflexif construit au fur et à mesure de l'enquête articulant des cadres préexistants et parfois controversés. (2) Analyser les jeux d'acteurs et d'arguments dans les différents espaces de médiation des savoirs controversés concernant la compréhension du système climatique afin de démêler leurs dimensions épistémologique et axiologique. Pour cela cette recherche propose à partir d'un travail bibliométrique, une reconstruction sociohistorique des principaux éléments controversés depuis le XVIIIe siècle jusqu'à nos jours. De plus elle articule : une analyse des discours de chercheurs climatologues ou non suivant différentes situations de communications, une enquête fondée sur des entretiens individuels et collectif et une analyse sociologique pragmatico-linguistique. Cette radiographie des controverses climatiques permet de décrire « le mille-feuille discursif », restituant le In (la partie visible depuis l'espace public) et le Off (la partie relevant de l'activité de la recherche), en démêlant les dimensions ontologique, épistémologique et axiologique.

  • Titre traduit

    Global warming controversies : A socioepsitemic analysis


  • Résumé

    This PhD dissertation sets out to analyze, in a socioepistemic way, the various controversies relating to global warming. This work is based on two objectives: (1) to develop and test a reflective analysis tool developed as an ongoing investigation in a single analytical framework articulating existing and occasionally controversial frameworks. (2) To analyze actors' strategies and arguments in the different areas of mediation concerning controversial climate system of knowledge, regarding the understanding to disentangle epistemological and axiological dimensions. This thesis is based on a bibliometric work to build a socio-historical reconstruction of the main controversial elements from the eighteenth century to the present time. Following this epistemological basis the analysis progresses in three steps. The first is an analysis based on a researcher's corpus (climatologists or otherwise) in various situation of communication, secondly completed by inquiry detailed survey with individual and collective interviews and finally a sociolinguistic analysis. Only then does it become possible to provide a radiography of global warming controversies restoring the part we can see, the In and the Off, to unravel the ontological, epistemological and axiological dimensions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.