Quarante ans de dialogue : évolution des relations politico-diplomatiques entre la France et la Chine (1964-2007)

par Qibin Hou

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Antoine Coppolani.

Le président du jury était Maurice Vaïsse.

Le jury était composé de Patrick Doan.

Les rapporteurs étaient François David.


  • Résumé

    Le but de cette thèse est de trouver les éléments, internes ou externes, qui influencent les relations politico-diplomatiques entre la France et la Chine depuis 1964. Comme premier grand pays occidental qui reconnaît la Chine en 1964, les rapports privilégiés avec Beijng (Pékin) sont devenus l’un des trois grands axes de la politique asiatique de la France. Et du côté chinois, les dirigeants chinois sont aussi attentifs à cette relation bilatérale. Puisque le contexte international ne cesse pas d'évoluer durant les quatre dernières décennies, les relations sino-françaises se développent aussi. Face à cette période, plusieurs questions concernées sont posées : Pourquoi les deux gouvernements décident d’établir les relations officielles en 1964 ? Quels sont les changements de cette relation bilatérale durant la dernière quarantaine d’années ? Quelles sont les raisons de ces changements ? Comment le contexte international et les politiques extérieures des deux pays ont influencé cette relation ? Etc.Les sources que l'on étudie sont des documents officiels publiés (du côté chinois ainsi que du côté français), des notes d’interviews avec les personnes du milieu diplomatique chinois, des mémoires des diplomates et des ouvrages académiques. J’ai choisi la période de 1964 à 2007 comme le fond général de cette recherche et j’ai divisé le texte en cinq parties principales dans l’ordre chronologique.Dans la conclusion est effectuée une synthèse afin d’illustrer comment les relations sino-françaises se développent depuis 1964, sous les influences internes et externes: l’alternance du gouvernement, réformes politiques et économiques, géopolitique régionale et le contexte international.

  • Titre traduit

    A dialogue over forty years : the Evolution of Sino-French relations from 1964 to 2007


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to investigate which factors, internal and external, influence the evolution of Sino-French relations since 1964. France being the first occidental country that recognized the new China in 1964, the Sino-French relationship is considered a priority of French government’s Asian policies. And it’s the same situation for the Chinese government. As the international situation is always changing, this relationship is not the same as forty odd years ago. The main purpose of this research is to understand such questions as: How did these two governments decide to establish this relationship in 1964? What are the changes of this bilateral relationship during the last four decades? Which factors are the reasons of those changes? How the international society influences this relationship, and in contrast? Etc.The data used for this study have been collected through published official documents, interviews, and academic works. I chose the period from 1964 to 2007 in order to limit the field of my work. And I divide the thesis into five parts in chronological sequence.The conclusion will be drawn that the development of the relationship between China and France depends not only on the national interests of the two countries but also on the historical context of the international society. Internal factors like government alternation, political reform, external factors like the cold war, the regional interests of the United-States and the European integration, all of them influence the Sino-French relations, both positively and negatively.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.