L'impact des stratégies inter-organisationnelles sur l'innovation produit et sur la performance marché de l'innovation produit : le cas de l'industrie des jeux vidéo

par Rhizlane Hamouti

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Frédéric Le Roy.

Soutenue le 02-12-2014

à Montpellier 1 , dans le cadre de Économie et Gestion de Montpellier (École Doctorale ; 2009-2014) , en partenariat avec Montpellier Research in Management (laboratoire) .

Le président du jury était Robert Paturel.

Le jury était composé de Frédéric Le Roy, Robert Paturel, Xavier Lecocq, Pierre-Xavier Meschi, Sophie Mignon, Saïd Yami.

Les rapporteurs étaient Xavier Lecocq, Pierre-Xavier Meschi.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les typologies des stratégies inter-organisationnelles que peuvent entretenir les firmes pour développer des innovations produits. Elle se donne pour objet de mesurer les implications de ces choix stratégiques sur l'innovation produit et sur la performance marché de ces innovations. D'un point de vue théorique, cette recherche se base à la fois (1) sur le cadre d'analyse des stratégies inter-organisationnelles, en mobilisant notamment les concepts de stratégie individuelle, de coopération avec des non-rivaux et de coopétition ainsi que (2) sur l'innovation produit, au regard des concepts d'innovation radicale et incrémentale. Le terrain de cette recherche est le secteur de l'édition de jeux vidéo. La méthodologie est mixte. Une étude exploratoire qualitative basée sur l'analyse de trente entretiens réalisés avec les principaux acteurs de l'industrie des jeux vidéo permet d'identifier les stratégies inter-organisationnelles déployées pour développer des innovations produits radicales et incrémentales, et d'en dresser une typologie. Une étude quantitative teste les liens entre les stratégies inter-organisationnelles identifiées et l'innovation produit (régressions logistiques binaires), et le lien entre ces stratégies et la performance marché de l'innovation produit (régressions linéaires multivariées et comparaison des moyennes estimées). Cette thèse met en évidence trois résultats principaux, (1) le premier résultat montre que la coopétition est la stratégie la plus viable pour l'innovation produit et la performance marché de l'innovation radicale et incrémentale ; (2) le second résultat montre que la coopétition horizontale est la stratégie la plus viable pour la performance marché de l'innovation produit radicale et incrémentale, en comparaison avec la coopétition verticale (3) tandis que la stratégie de coopétition simultanément horizontale et verticale va être la plus viable pour la performance marché de l'innovation produit radicale et incrémentale en comparaison avec la coopétition horizontale. Ainsi, cette thèse démontre que la performance marché de l'innovation produit varie en fonction de la stratégie adoptée, du partenaire privilégié et en fonction du type d'innovation produit (radicale ou incrémentale). La thèse met en lumière également que, bien que la coopétition soit considérée comme une stratégie à haut risque, ce risque est associé à un niveau de performance élevé.

  • Titre traduit

    The impact of inter-organizational strategies on the product innovation and on the market performance of product innovation : the case of the video game industry


  • Résumé

    This thesis examines the typologies of inter-organizational strategies that firms can adopt to develop product innovation. It also highlights the implications of these strategies on the product innovation and on the market performance of these innovations. From a theoretical point of view, this research is based on (1) the analysis framework for the inter-organizational strategies, emphasizing the concepts of individual strategy, cooperation with non-competitors and co-opetition, as well as on (2) the product innovation, in the view of radical and incremental innovation concepts. The field of this research is the video game sector. The methodology is mixed. A qualitative exploratory study, based on the analysis of thirty interviews conducted with key actors in the video game industry, allowed the identification of the inter-organizational strategies, used to develop radical and incremental products innovations and to develop a typology. A quantitative study tests the relationship between the inter-organizational strategies identified and product innovation (binary logistic regression), and the link between these strategies and the market performance of product innovation (multivariate linear regression and estimated means comparison).This thesis highlights three key findings : (1) the first result shows that coopetition is the most viable strategy for product innovation and for the market performance of radical and incremental product innovation; (2) the second result shows that the horizontal coopetition is the most viable strategy for the market performance of radical and incremental product innovation, compared with the vertical coopetition, (3) while the strategy of simultaneously horizontal and vertical coopetition will be the most viable for the market performance of radical and incremental product innovation, in comparison with the horizontal coopetition. Thus, this thesis shows that the market performance of product innovation varies with the strategy, the partner and the type of product innovation (radical or incremental). In addition, the thesis highlights that, although coopetition is considered a high-risk strategy, risk is associated with a high level of performance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.