La coordination des relations intra- et inter-organisationnelles au sein de l'usine mondiale : le cas Renault Trucks (groupe Volvo)

par Christopher Melin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ulrike Mayrhofer.

Soutenue le 27-11-2014

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) .

Le président du jury était Isabelle Royer.

Le jury était composé de Jacques Charbonnier.

Les rapporteurs étaient Jacques Jaussaud, Gilles Paché.


  • Résumé

    Face à la dispersion géographique de leurs activités, les firmes multinationales (FMN) sont amenées à gérer des relations intra- et inter-organisationnelles de plus en plus complexes. Cette recherche doctorale porte sur la coordination de ces relations dans le contexte de l’usine mondiale (global factory), qui constitue une forme particulière de l’entreprise-réseau. Elle s’appuie sur une recherche-action menée auprès de l’entreprise Renault Trucks (groupe Volvo). L’étude empirique est fondée sur 63 entretiens, des groupes de discussion interactifs et l’organisation de deux workshops, complétés par des données secondaires. Les résultats obtenus mettent en avant le rôle prépondérant de la firme-pivot dans le pilotage des relations avec les partenaires internationaux. Selon la configuration du partenaire (niveau d’autonomie opérationnelle et fréquence de la transaction), il est recommandé de choisir des mécanismes de coordination spécifiques. Un jeu de 21 propositions vise à améliorer notre compréhension de l’usine mondiale en termes d’agencement et de fonctionnement interne. Enfin, un design organisationnel de l’usine mondiale est développé.

  • Titre traduit

    The coordination of intra- and inter-organizational relationships within the global factory : the case of Renault Trucks(Volvo Group)


  • Résumé

    Facing the geographic dispersion of their activities, multinational companies (MNCs) are involved in the management of increasingly complex intra- and inter-organizational relationships. This doctoral research focuses on the coordination of these relationships in the context of the global factory, which represents a particular form of the network-firm. It is based on an action research project conducted at Renault Trucks (Volvo Group). The empirical study covers 63 interviews, interactive panels and the organization of two workshops, completed by secondary data. The results highlight the important role played by the lead firm for the management of relationships with international partners. Depending on the configuration of the partner (level of operational autonomy and frequency of the transaction), it is recommended to choose specific coordination mechanisms. A set of 21 proposals intends to improve our understanding of the global factory in terms of configuration and internal operations. Finally, an organizational design of the global factory is developed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.