Discours épilinguistique et construction identitaire dans le contexte kabyle : espaces de référence multiples et identité

par Nadir Issaadi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Francis Manzano.

Soutenue le 05-09-2014

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) .

Le président du jury était Aldjia Outaleb-Pellé.

Le jury était composé de Boumedienne Benmoussat, Ouahmi Ould-Braham, Hacène Hirèche.

Les rapporteurs étaient Aldjia Outaleb-Pellé, Thierry Bulot.


  • Résumé

    Comment les locuteurs kabyles vivent-ils la diversité linguistique de leur région ? Dans quellemesure les discours épilinguistiques (discours proférés sur les langues) de nos informateursproduisent-ils une hiérarchisation des langues et des espaces dans le contexte kabyle ? Quelleattitude adoptent-ils et comment réagissent-ils face à cette hiérarchisation sociolinguistique età la relation langue/dominance dans leur imaginaire sociolinguistique ? À quel point lesdiscours épilinguistiques de nos informateurs énoncent-ils le statut et la légitimité d’emploi dukabyle comparativement aux autres systèmes linguistiques (il s’agit dans ce cas de l’arabe etdu français) posés en complémentarité ou en concurrence ? Nous verrons en quoi les discoursépilinguistiques de nos informateurs leur permettent de poser et de décliner leur identitésociale par une appropriation ou un rejet de ce qui est dit sur leur langue et leur territoire.Nous entendons par territoire non seulement la Kabylie en tant qu’entité géographique maisaussi en tant qu’espace linguistique et social. En effet, nous verrons comment se produisentl'appropriation symbolique de l'espace et le marquage sociolinguistique du territoire kabylepar le biais des représentations de nos informateurs. L’objectif de notre travail est de menerune réflexion théorique sur la question de l’articulation entre l’identité, le langage, l'espace etles représentations sociolinguistiques.

  • Titre traduit

    Epilinguistic discourse and identity construction in the Kabyle context : multiple reference spaces and identity


  • Résumé

    How do Kabyle speakers live their region’s linguistic diversity? To what extent do ourinformants’ epilinguistic discourses made about languages produce a hierarchy of bothlanguage and geographical space in the Kabyle context? What attitude do they adopt and howdo they react to this sociolinguistic prioritization and to the matter of language Vs dominancein their sociolinguistic imagination? To what extent do the informants’ epilinguisticdiscourses portray the status and the legitimacy of the use of Kabyle language compared toother linguistic systems (in that case Arabic and French languages), put in a complimentary orin a competing relationship? In fact, we will demonstrate how the epilinguistic discourses ofour informants allow them to state and convey their social identity through appropriation orrejection of what is said about their language and territory. By territory, we mean not onlyKabylie as a geographical entity but as a linguistic and social space as well. Indeed, we shallexpose how both the symbolic appropriation of space and the Kabyle sociolinguistic markingof territory are produced through the representations of our informants. The purpose of ourwork is to conduct a theoretical reflection on the relationship between identity, language,space and sociolinguistic representations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.