ARCHITECTE D'INNOVATION : Marginal sécant, concepteur de territoires inconnus

par Pierre-Yves Nury

Thèse de doctorat en Sc sociales

Sous la direction de Jean-Pierre Claveranne.

Soutenue le 25-09-2014

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) .

Le président du jury était Gilles Herreros.

Le jury était composé de Julien Husson, Christophe Pascal.

Les rapporteurs étaient Jean-Michel Larrasquet.


  • Résumé

    L’hypothèse centrale que sous-tend cette thèse est la suivante : le développement de nos sociétés, au sens des systèmes d’acteurs les constituant, face à ses principaux enjeux de long terme, est un processus d’innovation en tant que tel. Ce processus d’innovation est situé au croisement de dynamiques sociales, de conception et de traduction dans un système d’action collective et de fait de pouvoir.La thèse s’efforce de démontrer ces éléments en s’appuyant sur trois projets de terrain revisités à travers différents cadres théoriques spécifiques aux champs suscités. Cette analyse qui s’inscrit dans le cadre d’une démarche de recherche originale intégrant la théorie dans l’action et revisitant cette même théorie au vu des actions, permet à notre sens de faire émerger une nouvelle figure du développement des territoires dans leurs mécanismes contemporains d’innovation sociétale : L’architecte d’innovation.Cette nouvelle figure s’inscrit aux côtés des autres opérateurs de l’innovation et de l’action collective. Après avoir fait apparaitre les conditions de son émergence et les motivations de son intervention, la thèse s’achève par la présentation des différents visages du marginal sécant, concepteur de territoires inconnus.

  • Titre traduit

    ARCHITECT OF INNOVATION : "Marginal sécant", designer of unknown territories


  • Résumé

    The central hypothesis underlying this thesis is the following: the development of our societies, in the context of the constituent system of actors and their relationships, is based on an innovation process regarding long-term issues. This innovation process is located at the intersection of social dynamics, design and translation, in a system driven by collective action and power influences.This thesis attempts to demonstrate these elements based on three concrete projects revisited through different theoretical frameworks of the aforementioned specific fields. This analysis is part of a unique research program integrating theory in real life situations and revisiting theoretical concepts through our experience; this reflection leads to the emergence of a new figure/player in territories development through their mechanisms of contemporary social innovation: The architect of innovation.This new figure fits alongside other players driving innovation and collective action. After identifying the conditions of its emergence and motivations of its intervention, the thesis concludes with the presentation of the different faces of this ‘marginal secant’ defined as a designer of unknown territories.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.