Fabriquer la Rome fasciste. L'action de l'Istituto Nazionale delle Assicurazioni (INA). Investisseur immobilier et financeur de l'aménagement urbain.

par Fabien Mazenod

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Gauthiez.

Soutenue le 29-09-2014

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Histoire, géographie, aménagement, urbanisme, archéologie, sciences politiques, sociologie, anthropologie (Lyon) , en partenariat avec Environnement Villes et Sociétés UMR 5600 CRGA (laboratoire) .

Le président du jury était Colette Vallat.

Le jury était composé de Carlo Maria Travaglini.

Les rapporteurs étaient Denis Bocquet, Jean-Yves Toussaint.


  • Résumé

    Le propos de cette thèse est d’analyser les transformations urbaines de Rome (rénovation dans le centre-ville, urbanisation des périphéries) entre 1922 et 1945 à travers les investissements d’un des plus puissants acteurs du secteur immobilier, l’Istituto Nazionale delle Assicurazioni (INA). L’INA était une entreprise parapublique d’assurance fondée en 1912. Il ne s’agit nullement de dresser un simple portrait de l’activité immobilière d’une des plus grandes entreprises italiennes, mais bien de comprendre l’action de ce type d’opérateur dans la production de bâti et la fabrique de la ville au sein d’un réseau complexe d’acteurs. Cela nécessite une bonne connaissance du contexte politique, économique et social du ventennio fasciste, des évolutions du tissu urbain de la commune de Rome et surtout du réseau d’acteurs économiques et institutionnels qui agissent sur la ville. A partir de l’inventaire des propriétés immobilières de l’INA à Rome, deux rôles de l’INA dans la fabrique de la ville ont été mis en lumière, celui de constructeur d’immeubles de logements et de bureaux et celui de financeur des grandes opérations urbaines du régime.

  • Titre traduit

    Shaping Fascist Rome. The action of the Istituto Nazionale delle Assicurazioni (INA). Property Investor and Urban Projects Funder.


  • Résumé

    This thesis examines the urban transformations of Rome between 1922 and 1945 (urban renewal in the city centre and urban sprawl beyond the antique walls) through the investments of one of the Fascist period's most significant property agents, the Istituto Nazionale delle Assicurazioni (INA). The INA was a semi-public company, founded in 1912. The aim of this work is not only to delineate the real estate activity of one of Italy's biggest corporations but to understand the systems and complex network of agents employed by such an operator within the urban fabric. This requires a sophisticated local knowledge of the political, economic and social context of the Fascist period, of the developments of the Roman urban fabric and, most of all, of the complex network of economic and institutional agents acting on the city. From the inventory of INA properties in Rome, a dual function has been established for the company: that of constructing houses and offices, and that of funding the regime's large-scale urban projects.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.