La problématique du désarmement et de la sécurité régionale au Congo oriental : processus, enjeux, contraintes, perspectives et résultats

par Gninlnanwognan Kone

Thèse de doctorat en Sécurité Internationale et Défense

Sous la direction de Mireille Couston.

Soutenue le 03-04-2014

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Jean-Paul Joubert.

Les rapporteurs étaient Joëlle Le Morzellec, Karine Christakis Mollard-Bannelier.


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d’années, le Congo de l’Est, est en proie à une instabilité chronique et une insécurité généralisée alimentées, pour une grande part, par une variété d’acteurs armés irréguliers nationaux et transnationaux. Cette situation, qui a causé 15 millions de victimes civiles directes et indirectes, conduit à faire du conflit dans l’Est de la RDC l’un des conflits les plus meurtriers après les deux guerres mondiales. Bien que la présence de ces milices et leurs activités soient reconnues comme imposant une insécurité permanente et épouvantable pour les communautés locales, comme une menace de sécurité et de défense pour l’Etat congolais ainsi que pour la RGL, comme un motif clé de mésentente dans la RGL et des conflits récurrents dans l’Est de la RDC, paradoxalement, l’entreprise de leur démantèlement, élément essentiel du maintien et de la consolidation de la paix dans la région, initiée à la faveur de l’Accord de cessez le feu de Lusaka, reste éminemment une gageure. Comment comprendre et appréhender l’entreprise de leur désarmement ? Quels leviers ont-ils été mise en œuvre en vue de leur démantèlement puis sécurisation du Congo de l’Est ? Quels en sont les enjeux et les contraintes qui sous- tendent cette entreprise ? Le présent travail vise à étudier le processus de désarmement de ces mouvements armés illégaux et de RSS militaire, comme élément du mode de résolution du conflit à l’Est et par extension dans la RGL.

  • Titre traduit

    The problematic of disarmament and regional security in eastern Congo : process, issues, constraints, opportunities and results


  • Résumé

    For the past twenty years, the Eastern Congo is witnessing a chronic instability and widespread insecurity. They are caused, for a large part, by a variety of national and transnational illegal armed forces. This situation, which has caused directly and indirectly about 15 million civilian casualties in the eastern DRC and is one of the deadliest conflicts after the two world wars. The presence of these militias and their activities are recognized as a threat to security and defense for the Congolese state and the Great Lakes Region and a key reason for disagreement in the GLR and recurring conflicts in eastern DRC. But paradoxically, the disarming these organizations, as per the Lusaka ceasefire agreement, consolidating peace in the region remains highly challenging. How to understand and grasp the business of their disarmament? What levers they have been implemented with a view to dismantling and securing the Eastern Congo? What are the challenges and constraints that underlie this business? The present work aims to study the process of disarmament of these illegal armed movements and of SSR military, as part of the conflict resolution mode in the East and by extension in the GLR.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.