Vers un atlas morphogénétique de la vallée du Gier : caractérisation des éléments et structures matériels hérités

par Guillaume Sodezza

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Bernard Gauthiez.

Le président du jury était Georges Gay.

Le jury était composé de Brigitte Bariol, Aurora Scotti.

Les rapporteurs étaient Christian Grataloup, Jean-Baptiste Minnaert.


  • Résumé

    Cette thèse est réalisée dans le cadre d'un contrat CIFRE avec l'agence d'urbanisme del'agglomération stéphanoise, Epures.L’ambition de cette recherche est de proposer une méthode « objective » et« systématique » de lecture de l’héritage matériel d'un territoire, ce qui imposed’abandonner tous critères de sélection discriminant : l’ensemble des traces matériellesqui forme cet héritage peut être déduit de l’analyse d’unités minimales et objectives(parcellaire, bâti, réseau viaire) , dont l’apparition, la disparition et la transformation dans letemps peuvent être retracées par l’exploitation de sources spécifiques en particulier descartes anciennes disponibles. D’autres unités, linéaires, ponctuelles ou surfaciquespeuvent être mises en évidence par une confrontation directe avec le terrain.L'analyse a été réalisée sur la partie ligérienne de l'ancienne vallée industrielle du Gier.La méthode met en oeuvre un Système d'Information Géographique (SIG) historique quiautorise l’intégration, la réinterprétation et le croisement d’informations provenant desources variées : sérielles, textuelle, cartographiques ou iconographiques. Cet outil facilitele partage et la mise à jour des données produites.Les résultats obtenus offrent une lecture de l'évolution de la vallée du Gier à l'échelle desunités parcellaires et bâties depuis deux siècles. Ils proposent une nouvelle approche duterritoire et de son évolution qui permet de questionner les politiques patrimoniales oud'aménagement existantes. Etendue à l'ensemble de l'espace stéphanois ou à d'autresterritoires et régulièrement mis à jour, la méthode peut permettre de constituer unobservatoire de leur évolution.

  • Titre traduit

    Towards a morphogenetic atlas of the valley of Gier : caractérisation of the material elements and structures inherited


  • Résumé

    This thesis is carried out within the context of a contract CIFRE with the agency of townplanning of the agglomeration of Saint-Etienne, Epures.The ambition of this research is to propose a method “objective” and “systematic” to readthe material heritage of a territory, which forces to give up all criteria of selectiondiscriminating: the whole of the material traces which forms this heritage can be deducedfrom the analysis of minimal units and objectify (plots, built elements, road network), ofwhich appearance, disappearance and the transformation in time can be recalled by theexploitation of specific sources in particular of the old maps available. Other units, linear,specific or surface can be highlighted by a direct confrontation with the land.The analysis was carried out on the “ligérienne” part of the old industrial valley of Gier.The method implements a Geographical Information system (GIS) historical whichauthorizes integration, the reinterpretation and the crossing of information coming fromvaried sources: serial, textual, cartographic or iconographic. This tool facilitates thedivision and the update of the produced data.The results obtained have offered a reading of the evolution of the valley of Gier on theplot scale for two centuries. They propose a new approach of the territory and its evolutionwhich makes it possible to question the patrimonial policies or of installation existing.Extended to the whole space of the agglomeration of Saint-Etienne or to other territoriesand regularly updated, the method can make it possible to constitute an observatory oftheir evolution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.