Les officiers français des Zouaves Pontificaux. Histoire et devenir entre XIXe et XXe siècle

par Laurent Gruaz

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Dominique Durand.

Le président du jury était Christian Sorrel.

Le jury était composé de Patrick Nouaille-Degorce.

Les rapporteurs étaient Jacques-Olivier Boudon, Daniele Menozzi.


  • Résumé

    Entre 1860 et 1870, plus de 10 000 volontaires catholiques ont défendu par les armes le pouvoir temporel du Pape Pie IX. Venus d’une trentaine de pays, tous ont répondu à l’appel du Souverain Pontife, menacé dans son intégrité par les troupes du roi de Sardaigne Victor-Emmanuel II, désireux de réaliser l’unité italienne. Parmi eux, 3 000 Français se sont engagés pour six mois ou pour dix ans. Environ 150 sont officiers, aumôniers ou médecins.Ce sont eux, ces cadres du régiment, que nous allons étudier. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Quelles ont pu être leurs motivations ? Nous étudierons le parcours de ces derniers défenseurs en date des États Pontificaux, non seulement en amont, depuis leur enfance et à travers leurs origines familiales, en cherchant notamment à savoir ce que faisaient leurs parents, mais aussi en abordant ce qu’ils sont devenus après la fin de l’existence officielle du régiment. Leur histoire, leurs engagements, ainsi que ceux de leurs descendants, ne s’arrêtent en effet pas ainsi mais courent sur toute une vie, s’écrivant entre le XIXe et le XXe siècle.Ce qu’ils ont été, ce qu’ils ont fait, ce qu’ils sont devenus et le souvenir qu’ils ont laissé s’inscrit dans un itinéraire personnel beaucoup plus large et doit nous permettre de dégager le sens qu’ils ont voulu donner à leur vie.

  • Titre traduit

    The French officers enlisted in the Pontifical Zouaves Regiment. An historical study and what has become of them between the 19 th and the 20 th century


  • Résumé

    Between 1860 and 1870, more than 10 0000 catholic volunteers have taken up arms to defend the temporal power of Pope Pie IX in his struggle against the troops of the king of Sardinia Victor Emmanuel II who wanted to unify Italy. 3 000 French men, including about 150 officers, army chaptains and doctors, enlisted for six months or for ten years. We will focus on these particular men. Who are they? Where do they come from ? What motives actuated them ? We will not only study their life, their childhood, the social position of their family, their parents jobs, but also what has become of them after the official end of their regiment. Their story, their engagements as well as those of their descendants last a whole life long between the19 th and 20 th century. The men they were, what they did, the men they became and the memory they left must be examined from a more general point of view so that we can find out what guided them throughout their life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.