Three essays on risk attitudes and social image

par Lei Mao

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marie-Claire Villeval.

Soutenue le 18-04-2014

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (laboratoire) .

Le président du jury était Enrique Fatas.

Le jury était composé de Sylvie Démurger.

Les rapporteurs étaient Marc Willinger, Shi Li.

  • Titre traduit

    Trois essais sur des attitudes de risque et image sociale


  • Résumé

    Cette thèse est composée d’un essai sur la relation entre l’aversion au risque des individus et leur décision de migration et de deux essais sur l’importance de sauver la face et la réciprocité en termes d’image.Le premier essai s’appuie sur une expérience de terrain en Chine afin d’étudier si le statut migratoire est corrélé aux préférences en matière de risque, ambiguïté et compétitivité. Il montre que les migrants et les non-migrants ne présentent pas de différences dans leurs préférences concernant le risque et l’ambiguïté dans des loteries standard. En revanche, les migrants ont une attitude plus compétitive face à une incertitude stratégique dans un jeu d’entrée sur un marché.Le deuxième essai étudie si les individus sont prêts à sacrifier des ressources pour sauver la face en payant pour éviter l'exposition publique du membre de leur groupe le moins productif à l’aide d’une expérience de laboratoire à effort réel. La majorité des individus sont prêts à payer pour préserver à la fois leur image et celle des autres. Ce résultat est robuste à une manipulation de l'identité de groupe. Le sentiment de honte toujours présent à la suite d’une exposition publique évince la motivation intrinsèque.Le troisième essai étudie la récompense de la bienveillance et la punition de l’égoïsme en termes d'image. Il montre que les individus récompensent la bienveillance et expriment de la réciprocité vis-à-vis de ceux qui ont préservé leur image ou celle d’un tiers. En revanche, l’égoïsme de ceux qui ne font pas d’effort pour sauver la face des autres n’est pas sanctionné.


  • Résumé

    This thesis consists of one essay on the relationship between risk attitudes and migration and two essays investigating the importance of saving face and reciprocity in terms of social image.The first essay is based on a field experiment conducted in China to study whether the migration status is correlated with one's preferences regarding risk, ambiguity, and competitiveness. It shows that migrants and stayers exhibit no difference in their preferences over risk and ambiguity as elicited with standard lottery choices. In contrast, migrants are significantly more likely to enter competitive markets in the context of strategic uncertainty. The second essay studies whether individuals forego resources to avoid the public exposure of the worst performer in their group in a real-effort laboratory experiment. A majority of individuals are willing to pay to preserve both self- and others’ image. This finding is robust to a manipulation of group identity. While the threat of exposure encourages effort, public exposure and a feeling of shame crowd out future intrinsic motivation.The third essay investigates whether individuals reward kindness and punish selfishness in terms of image. It shows that people reward kindness and reciprocate to people who have saved their face or others’ face. However, selfish behavior in terms of image saving is not sanctioned.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.