Significations de l'improvisation, le rapport à soi dans le jeu musical

par Tristan Ikor

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Lamizet.

Le président du jury était Christine Esclapez.

Les rapporteurs étaient Eero Tarasti.


  • Résumé

    Quel est le sens de ce geste, finalement assez étrange, qui consiste à vouloir (s') improviser en musique, jusqu'à vouloir se montrer improvisant ? C'est en résonnant de grand air que ses significations raisonnent, et qui s'abordent aussi en sabordant. Ici, le complexe d'identité dans son entier est bouleversé, comme mis à vif dans un amour du son délesté de musique : l'urgence s'éprouve au plus fin, sur la crête d'un temps prêt à tout moment à s'évaporer en une immédiateté aussi foncièrement nouvelle qu'ancestrale. Le spectacle d'improvisation apparaît dès lors comme une sorte de lieu de jonction entre la fête sacrée et l'intimité d'un art brut. À la rencontre de l'autre pourtant dénié, le rapport à soi de l'improvisateur en jeu retrouve sa mondanéité propre et son originalité souveraine.

  • Titre traduit

    Significations of improvisation, self-appreciation in musical play


  • Résumé

    Why does someone want to improvise (by) music, and even show himself improvising ? Meanings of improvisation appear by resounding to wild life, and need destruction to be sensed. Here, the overall identity is shattered, sublimed in a love for sound without music. Improviser feels the urge, when time is ready to disappear in a new and ancestral immediacy. In this way, improvisation's show is like a confluence of sacred celebration and naive art. At the encounter of the one yet denied, the improviser's self-appreciation finds its own worldhood and its sovereign originality.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.