L'image médiatique de l'identité iranienne contemporaine à travers le discours des télévisions arabes et occidentales

par Ali Ahmadi

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-Claude Soulages.

Le président du jury était Yves Gonzalez-Quijano.

Le jury était composé de Yves Gonzalez-Quijano, Guy Lochard, Henri Boyer.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la représentation de l’Iran contemporain à travers le discours des chaînes d’information en continu arabes et occidentales. L’étude des chaînes d’information en continu est une excellente occasion d’analyser les différentes représentations de l’Autre en étudiant comment ces chaînes construisent différentes représentations des identités à travers des stéréotypes et un contraste idéologique réducteur entre «nous» et «eux». La problématique de cette recherche repose sur l'analyse comparative du discours des chaînes de télévisions transnationales (BBC, CNN et France 24, comme des chaînes occidentales et des chaînes Al-Jazeera et Al-Arabiya comme des chaînes arabes), et leurs façons de représenter, parmi les évènements du monde, l'Autre, en l'occurrence l'identité iranienne. Les médias transnationaux produisent et distribuent des nouvelles, des images et des contenus symboliques relatifs aux problèmes que les téléspectateurs auraient, principalement voire exclusivement appris auparavant (ou pas), à partir de leurs médias nationaux. L’étude de la représentation de l'Autre, est un modèle utile qui cherche à exposer d’une façon scientifique les routines du processus de représentation des médias et la dynamique sous-jacente du pouvoir des représentations télévisuelles de l'Autre. Ce qui précédait cette ère de la postmodernité était l’enfermement du regard médiatique dans les frontières des Nations ou bien des empires coloniaux. La globalisation a introduit l’Autre au cœur même du local. Les représentations stéréotypées et les images de l’Iran dans les journaux télévisés et les émissions des chaînes semblent rétablir les distances spatiales, politiques et socio-culturelles entre les pays et semblent reproduire la supériorité occidentale surtout pour les chaînes américaines. Les chaînes arabes sont axées sur une forte orientation religieuse, raciale et ethnique lors de leur couverture liée à l’Iran. L’information est influencée par le processus de cadrage. Le cadrage fait par des chaînes arabes et occidentales tend alors à refléter et à renforcer l'idéologie dominante du pays d’origine. Les résultats de l'étude soulignent que les nouvelles internationales peuvent être interprétées par une vue combinée, dans laquelle les influences de la propagande sur la couverture médiatique sont interconnectées avec le système des médias et des intérêts nationaux, et paradoxalement par l’ancrage dans le territoire local dépendant de l'idéologie dominante du pays.

  • Titre traduit

    The image of the contemporary Iranian identity through the discourse of Arab and Western tv channels


  • Résumé

    This thesis examines the representation of contemporary Iran through the discourse of Arab and Western news channels. The study of news channels is an excellent opportunity to analyze the different representations of the Other by studying how these chains build different representations of identities through a reducing stereotypes and ideological contrast between "us" and "them ". The problem of this research is based on the comparative analysis of the discourse of transnational television channels (BBC, CNN, France 24, as Western channels and Al-Jazeera and Al-Arabiya as Arab channels), and ways of represent among the events of the world, the Other in this case the Iranian identity. Transnational media produce and distribute news, images and symbolic content related issues that viewers would primarily or exclusively learned before (or not) from their national media. The study of the representation of the Other, is a useful model that seeks to explain a scientific way routines process media representation and the underlying dynamics of the power of television representations of the Other. What preceded this era of postmodernity was enclosing the media look into the borders of Nations or colonial empires. Globalization has brought the Other at the heart of local. Stereotypical representations and images of Iran in the news and emissions chains seem restore spatial distances, political and socio-cultural relations between the countries and seem to reproduce Western superiority especially for U.S. channels. Arabic channels are based on a strong religious orientation, racial and ethnic in their coverage related to Iran. The information is influenced by the delineation process. Framing done by Arab and Western chains can be expected to reflect and reinforce the country of origin dominant ideology. The results of the study highlight that international news can be interpreted by a combined view, in which the influences of propaganda on media coverage are interconnected with the system of media and national interests, the territory under the dominant ideology of the country.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.