Destins de la violence à l'adolescence : le "Moi-fractal"

par Arnaud Malaussena

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de René Roussillon.

Le président du jury était Magali Ravit.

Le jury était composé de François Marty, Maja Perret-Catipovic, Jean-Yves Chagnon.


  • Résumé

    L’expérience de l’orgasme est au cœur du développement de l’adolescence. L’adolescent construit sa sexualité génitale en appui sur le stade phallique. C’est ce que montre ma pratique auprès de jeunes violents.La violence des adolescents infiltre notre dispositif praticien et il devient alors difficile de penser et donner un statut à l’acte, notamment au sein des institutions.Un point commun aux agirs psychopathologiques est le vécu de dépersonnalisation selon le sens accordé par Winnicott, vécu que l’on retrouve dans la capacité d’orgasme du sujet.Agir et orgasme participent, à l’adolescence, d’un seul et même processus. La difficulté à s’approprier une telle expérience se traduit par un self délocalisé.La violence et l’orgasme interrogent le lien d’emprise à l’objet, sa possible transformation.Se laisser choir dans et avec l’objet est au fondement d’une telle transformation.

  • Titre traduit

    Destinies of the violence in the adolescence. : the "Moi-fractal"


  • Résumé

    The orgasm experience is in the middle of the development of the adolescence. The adolescent build his genital sexuality resting against the phallic stage. It is what show my practice concerning violent young person.Adolescent violence permeates our working practice and the consequence is that it becomes difficult to think coherently about and to categorise such acts – especially when the violence occurs in an institution.A common feature of psychopathological acts is how the subject experiences depersonalisation in the Winnicott sense of the term. One aspect of such experience is the subject’s capacity to experience orgasm. Psychopathological acts and orgasm share one and the same process during adolescence. When the individual is unable to assume responsibility for such experiences, they transfer it to an unembodied version of themselves.Violence and orgasm raise questions about one’s relationship with an object, and its possible transformation.Falling into and associating with the object is the basis of such transformations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.