Dialogue, interaction et apprentissage : les pratiques dialogales : de la méthode aux classes de FLES au Liban

par Mathilda Wehbe

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Robert Bouchard.

Le président du jury était Bassām Barakaẗ.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Cuq, Fatima Chnane-Davin.


  • Résumé

    Dans ce travail de thèse, nous étudions les pratiques dialogales dans les classes de FLES au Liban. L’objectif est de caractériser le rapport existant entre les manifestations dialogales présentes, en amont, sous diverses formes (dialogue modèle, consignes…) dans un manuel de FLE et les phénomènes dialogaux observables, en aval, dans les classes de FLES qui les utilisent, en particulier lors des jeux de rôle mis en œuvre par les apprenants.La visée de cette recherche est d’étudier l’exploitation qui est faite du dialogue fictionnel du manuel à travers les interactions entre partenaires de la classe de langue au Liban. Qu’est-ce que les enseignants et/ou les apprenants en gardent et, au contraire, qu’est-ce qu’ils laissent de côté ? Comment les dialogues ou documents pédagogiques du manuel sont-ils exploités ? Les consignes du livre de l’élève sont-elles exécutées (ou non) à la lettre ? Les conseils « interactionnels » du livre du professeur sont-ils suivis (ou non) ? Etc. Nous tentons ainsi d’apporter une meilleure compréhension de la variété et de la spécificité des pratiques dialogales mises en œuvre dans des classes de FLES arabo-libanaises utilisant un manuel franco-français.

  • Titre traduit

    Dialogue, interaction and learning : dialogical practices : from textbooks to French as Foreign and Second Language classes in Lebanon


  • Résumé

    In this PhD thesis, we investigate dialogical practices in French as Foreign and Second Language (FFSL) classrooms in Lebanon. The objective is to characterize the relationship between the existing dialogical manifestations in various forms (model dialogue, instructions...) found in the FFL textbook and the dialogical phenomena observable in FFSL classes that use them, particularly during role-play activities performed by the learners.The aim of this research is to study the exploitation of fictional dialogue found in the textbook through interactions among partners in the classroom in Lebanon. What do teachers and/or students keep from the dialogue and what do they leave aside? How are the textbook’s dialogues or pedagogical documents implemented? Are the instructions of the student’s textbook applied literally or not? Are the interactional tips of the teacher’s book abided by or not? Thus, we try to provide a better understanding of the variety and specificity of dialogical practices implemented in Lebanese FFSL classes using a French textbook.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.