Recherche de l’effet tragique à l’époque de la Régence : naissance de la tragédie philosophique

par Marek Ocenas

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Olivier Ferret et de Ales Pohorsky.

Le président du jury était Pierre Frantz.

Le jury était composé de Eva Berankova-Voldrichova, Jiri Pechar.


  • Résumé

    Dans le cadre général d’une interrogation sur le renouvellement de la tragédie classique française à l’époque de la Régence (1715-1723), le travail étudie plus spécifiquement la manière dont la recherche de l’effet tragique conduit à la naissance de la tragédie philosophique. Ce travail prend appui sur l’analyse des pièces représentées à la Comédie-Française au cours de cette période et accorde une attention particulière à leur réception contemporaine dans la presse périodique et dans les brochures. Il envisage d’abord les recherches de renouvellement de la tragédie à partir de deux polémiques, la Querelle des Anciens et des Modernes et la querelle sur la moralité du théâtre, en montrant comment la réflexion sur le théâtre conduit les auteurs à chercher des effets dramatiques mieux adaptés aux attentes d’un public dont la sensibilité évolue au début du XVIIIe siècle. Il établit ensuite que la production d’un plus grand effet est liée, d’une part, à l’intensification de l’effet de terreur à travers la mise en scène du personnage odieux et, d’autre part, à la recherche d’une plus grande action grâce à l’exploitation des éléments du sacré (oracles, prêtres et chœur). Il démontre enfin que, si les impiétés relevées dans un certain nombre de tragédies ne visent qu’à la production d’un plus grand effet, l’Œdipe de Voltaire peut être considéré comme la première tragédie philosophique dans la mesure où le dramaturge met en œuvre une véritable stratégie critique et où les attaques contre la religion sont clairement perçues par le public contemporain. Le travail analyse ainsi de quelle manière les mutations qui affectent le dispositif dramaturgique dans cette quête de l’effet peuvent faire de la tragédie le lieu de la diffusion des idées qui participent de l’émergence des Lumières. Le phénomène est déterminant pour les combats philosophiques à venir ainsi que pour la transformation de la société que les philosophes vont chercher à faire advenir grâce à un support accessible à un large public.

  • Titre traduit

    In search of tragical effect during Regency : the birth of philosophical tragedy


  • Résumé

    Within the quest of renewal of the French Classical Tragedy of Regency period (1715-1723); the work closely explores the way how looking for a tragic impact leads to the philosophical tragedy birth. This work is grounded on an analysis of the French Comedy dramas performed during this period, but in the process, it gives a special attention to their contemporaneous acceptance in periodicals and brochures. First of all, the work speculates about the tragedy renewal in terms of two polemics – the dispute between Olds and News, and the dispute about theatre morality, but in this process it demonstrates how the thoughts of a theatre lead authors to the searching of the better adapted dramatic impact in view of spectators’ expectation whose sensibility is under evolution in the low of 18th century. Afterwards, the work specifies how the greater impact generating is related to a rising intensity of a great fear through a baddy on the one hand and to the searching for a greater story through numinous elements (prophecy, priesthood and choir) on the other hand. Finally, the work shows the fact how far the blasphemies found in some tragedies are calculated only to make a greater impact, on the contrary the Voltaire’s Oedipus can be considered as the first philosophical tragedy with respect to the fact when a dramatist creates the real critical strategy and to the fact when the tilts at religion are distinctly perceived by contemporary spectators. Thus, the work analyses a phenomenon how the changes related to the dramaturgical “statement” under the impact seeking can change the tragedy into the instrument for dispensing ideas which are a part of the Enlightenment birth. This phenomenon is prevailing both for future philosophical fights and for society transformation whereof philosophers will strive this via a medium available to a general audience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.