Le gueux colérique et le corps malade : pour une anthropologie picaresque (1599-1605)

par Gaëlle Grasset (Le gal)

Thèse de doctorat en Etudes iberiques et mediterraneennes

Sous la direction de Philippe Meunier.

Soutenue le 06-06-2014

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Langues et cultures européennes (Bron, Rhône-Alpes) (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Cayuela.

Le jury était composé de Pedro Ruiz Pérez, Fernando Cabo Aseguinolaza.

Les rapporteurs étaient Christine Orobitg.


  • Résumé

    Cette étude cherche à mettre en lumière un moment décisif dans l’élaboration du genre picaresque espagnol, à travers l’écriture du corps malade et la réflexion anthropologique sur le modèle masculin du gueux colérique. Notre corpus se compose de cinq textes : les deux parties de Guzmán de Alfarache de Mateo Alemán, la suite apocryphe de Mateo Luján de Sayavedra, El Guitón Onofre de Gregorio González et El Buscón de Francisco de Quevedo. Il s’agira de montrer la nouveauté du regard alémanien sur le corps : le gueux de l’autobiographie fictive évoque de nombreuses pathologies spécifiques dans une double dimension descriptive et introspective, littérale et morale. L’écriture médicale fait des émules et les auteurs suivants, quoiqu’ils s’inscrivent en rupture avec la dimension morale de la démonstration alémanienne, s’évertuent à reproduire l’imaginaire médical construit autour de l’anthropologie masculine du colérique. La cohérence de ce système fondé sur la pensée humorale et la notion de microcosme, s’organise autour d’une représentation plus complexe de l’homme dans l’univers : par son tempérament, l’homme subit physiologiquement et psychologiquement des influences astrales et cosmiques. Francisco de Quevedo qui annule toute dimension psychologique dans son récit, remet en question le fondement de l’écriture nosologique à laquelle il adhère par ailleurs. Nous avançons l’idée que l’adhésion à l’imaginaire médical alémanien est paradoxalement le moyen par lequel les auteurs de récits picaresques de première génération font imploser le modèle de l’écriture morale de leur prédécesseur, condamnant le reste de la production à évoluer vers une littérature de divertissement.

  • Titre traduit

    The angry picaro and the sick body : for a picaresque anthropology (1599-1605)


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to shed light on a decisive moment in the development of the Spanish picaresque genre, through the writing about the sick body and anthropological reflection on the masculine model of the angry picaro. Our corpus consists of five texts: the two parts of Guzmán Alfarache by Mateo Alemán, the apocryphal second part by Mateo Luján de Sayavedra, El Guitón Onofre by Gregorio González and El Buscón by Francisco de Quevedo. It demonstrates the new approach of the body proposed by Mateo Alemán: the picaro of the fictional autobiography mentiones many specific diseases in a descriptive and introspective, literal and moral, double dimension. The medical writing is emulated and although the following authors depart from the moral dimension of Mateo Alemán’s demonstration, they strive to reproduce the medical imaginary built around the male anthropology of the angry. The coherence of this system based on the humoralthought and the concept of microcosm, is organized around a more complex representation of man in the universe: by his temperament, the man undergoes physiologically and psychologically astral and cosmic influences. Francisco de Quevedo, negating any psychological dimension in his narrative, calls into question the basis of nosological writing to which he adheres elsewhere. We put forward the idea that joining the medical imaginary proposed by Mateo Alemán is paradoxically the means by which the authors of picaresque first generation narratives are imploding the model of moral writing of their predecessor, condemning the rest of the production to evolve into entertainment literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.