Revitalisation de langues postvernaculaires : le francoprovençal en Rhône-Alpes et le rama au Nicaragua

par Benedicte Pivot

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Harriet Jisa.

Soutenue le 28-03-2014

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique et arts (Lyon) , en partenariat avec Dynamique Du Langage (laboratoire) .

Le président du jury était Alexandre Duchêne.

Le jury était composé de Michel Bert, Jane Freeland, Federica Diémoz.

Les rapporteurs étaient Claudine Fréchet.


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat vise, par une approche sociolinguistique critique des discours et des pratiques sociales, à proposer une analyse du phénomène social de la revitalisation de deux langues en danger : le rama au Nicaragua et le francoprovençal en région Rhône-Alpes, France sous l’angle de leur postvernacularité. Ce travail de recherche adopte dans un premier temps un cadre de réflexion sur ce qu’est le phénomène de la revitalisation avec la perspective de fournir aux acteurs de la revitalisation des outils pour comprendre les situations dans lesquelles ils sont impliqués .Ce positionnement considère également que la revitalisation n’est pas seulement l’expression de revendications linguistiques mais est un phénomène social plus ample d’expression conscientisée ou non d’autres revendications, essentiellement sociales, autour d’enjeux d’identité collective, de place dans la hiérarchie sociale, de rôle dans l’économie, de pouvoir Ce travail questionne le nouveau rôle social de ces langues postvernaculaires et analyse comment celui-ci se construit dans un discours de sauvegarde et de valorisation de la diversité patrimoniale et universelle.Ce que montre cette thèse, c’est que non seulement la revitalisation linguistique n’est pas simplement (ou pas prioritairement) une affaire de langue mais que, même privée de fonctions communicatives, la langue peut être investie de sens, de sens nouveaux, et de sens concurrents. Elle peut tout autant faire l’objet de discours d’autorité, dans des sociétés qui sont aux marges de la production culturelle dominante. Ce constat nous amène, à partir de deux contextes que tout oppose apparemment mais qui présentent en fait certaines similarités, à nous questionner sur la fonction du langage dans une ère souvent décrite comme un moment d’homogénéisation et de perte de diversité culturelle.

  • Titre traduit

    Postvernacular languages revitalization : case of francoprovençal in Rhône-Alpes and rama in Nicaragua


  • Résumé

    This thesis is a critical sociolinguistic analysis of discourses and social practices, and provides an analysis of social processes of revitalization in the case of two endangered languages: Rama in Nicaragua and Francoprovençal in the Rhône-Alpes region of France. It looks particularly at their postvernacular status.This research first proposes a framework for conceptualizing revitalization with the aim of providing social actors with analytical tools to understand the situations in which they are involved. This initial stage also posits that revitalization is not only the expression of linguistic demands but rather it represents the expression, through language, of other, possibly wider, social issues. By arguing that revernacularization is not the main aim of the language movements under scrutiny, this work questions their renewed social role as post-vernacular languages, and looks at how they are framed in terms of a discourse of heritage and valorization of diversity, therefore promoting not only the local but universal values.This thesos shows therefore that language revitalization is not simply (or not primarily) a matter of language. Even deprived of communicative functions, language may be invested with meaning, new meanings, and competing ones too. It can equally be subject to authoritative discourse, in societies that lie on the margins of the dominant cultural centers. Thus, starting with two apparently very dissimilar contexts, we bring out the similarities and question the ways in which language is appropriated, contested and negotiated as a potential resource at a time of alleged homogenization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.