La technique pour la contrebasse de François Rabbath.

par Alina Bystritskaya

Thèse de doctorat en Lettres et arts

Sous la direction de Anne Penesco.

Le président du jury était Pierre Albert Castanet.

Le jury était composé de Antonio Lai.


  • Résumé

    François Rabbath a maintenant plus de 80 ans ; il sillonne toujours le monde en tant que soliste et professeur. Sa contribution majeure à la pédagogie de la contrebasse est sa méthode en 4 volumes : La nouvelle technique de la contrebasse. Sa méthode est une nouvelle approche de l'enseignement de la contrebasse.Pour F. Rabbath, la qualité de la musique depend de : l'instrument, les cordes, l'archet, la position des mains.Sa contrebasse datée de 1936, a été fabriquée par Ch. Quenoil. C'est un instrument pour les solistes aux petites épaules, mais par sa sonorité est ample comme celle d'un instrument de l'orchestre, l'ampleur qui se combine avec la facilité de jeu d'une petite contrebasse.En s'intéressant à la pique comme à un axe d'équilibre entre le bas et la tête de l'instrument, il découvrit aussi que le matériau dont la pique est construite permet d'avoir plus ou moins de vibrations.Le luthier Ch. Laborie avec F. Rabbath ont eu l'idée d'une solution élégante, une tige de carbone mise directement en bas de la contrebasse dans l'angle précis. Cette nouvelle version de la pique s'appelle la « pique Rabbath-Laborie ».Gerold Genßler (chef d'une entreprise allemande indépendante de fabrication de cordes) demanda de l'aide à F. Rabbath pour découvrir le son d'une nouvelle corde ; F. Rabbath joua ensuite avec ces cordes.Dans la Nouvelle technique de la contrebasse, F. Rabbath a divisé la touche en 6 positions, définies en fonction de l'harmonie naturelle des cordes. Cela vient de l'utilisation élargie du placement des doigts, non pas de l'extension du mouvement. Cela vient aussi de l'élargissement de la main pour atteindre de nouvelles notes : F. Rabbath appelle cette technique pivot. Le joueur peut utiliser par exemple la position 1, 2 ou 3, sans forcément bouger la main, mais seulement en plaçant le pouce à la bonne place, et en remuant la main d'avant en arrière. Cette méthode de pivot permet la succession de différentes positions.La technique du crabe découverte par F. Rabbath est constituée par le mouvement de la main qui ressemble à la marche d'un crabe, de côté. Il permet à une partie de cette main de bouger lorsque l'autre est immobile, puis inversement. Ainsi elle peut monter et descendre le long de la corde dans certains passages sans changer de position.F. Rabbath a développé un nombre important de variation de coups d'archet. Cette méthode est différentes des autres qui se concentrent sur certains segments de la contrebasse plutôt qu'uniquement sur la touche.F. Rabbath a travaillé sur la théorie qui contribue au développement de la méthode d'enseignement de la contrebasse, à travers ses années d'enseignement et sa riche expérience, il donne plus d'importance à la relation entre l'interprétation et l'éducation. Dans cette méthode, il développe l'art d'être un artiste et son désir de partager sa passion de la contrebasse.

  • Titre traduit

    "The importance of François Rabbath to the development of double bass playing."


  • Résumé

    Although F. Rabbath is more than 80 years old, he goes on traveling all over the world as a soloist and as a teacher. The major contribution of the double-bass pedagogy is the method of the double-bass playing published in the four volumes of the Nouvelle technique de la contrebasse (trad. New Technique of double-bass).His Nouvelle technique de la contrebasse is a new approach to double-bass playing in the pedagogy of this instrument. For F. Rabbath, to get a good quality of music all is important : the sound of the instrument, of the string, of the bow and also the position of the hands, etc.His double-bass was built by Charles Quenoil in 1936. It is the instrument for soloists with « small shoulders », and with a pitch like an orchestral instrument. It seems that this form combines the size of an orchestral instrument sound with the easiness of the playing of a small double-bass.F. Rabbath discovered how the endpins influence the playing. By focusing on the endpins as a balance between the bottom and top of the instrument, he also discovered how the material used for endpins allows more or less vibrations.He and Christian Laborie « took the idea to an elegant solution with a graphite rod installed directly into the end block at the proper angle.1» The new and improved version is called The Rabbath-Laborie Endpin.
Gerold Genßler, germany independent production, asked F. Rabbath for help discovered the new string sound. After his production, F. Rabbath play with these strings.
In Nouvelle technique de la contrebasse F. Rabbath divided the fingerboard into six positions, defined by the location of natural harmonics on the strings. This is done by using extension fingerings, not extensions with shifts. It is an extension where there is a widening of the hand to reach a new note. F. Rabbath called this technique « pivot ».The player can use for example first, second, third positions without the need for shifts but only by placing the thumb in an appropriate place and just rocking the hand back and forth. Thus, the pivot method enables the succession of several different positions. The « Crab Technique », is another technique discovered by Francois Rabbath. The hand movement resembles a crab's sideways walking : allows for part of the hand to move while the other part remains and vice versa - in this way the hand can move up and down the strings in certain passages without ever fully shifting.
F. Rabbath has also developed a number of bowing variations, from whole notes to even faster, middle, tip, and then middle parts of the bow.F. Rabbath works on the theory contributes to the development of the teaching methodology of the double-bass. Over the years has been, still is, teaching the importance of the movement and the position of the body, more than musical. For him, this is the base towards good interpretation of any level of music.In his method François Rabbath also develops his art of being an artist and the desire to share and pass his passion for the double-bass.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.