Early-life events and their consequences for adult performance in populations of large herbivores : evolutionary, ecological and demographic perspectives

par Mathieu Douhard

Thèse de doctorat en Écologie évolutive

Sous la direction de Christophe Bonenfant et de Leif Egil Loe.

Le président du jury était Dominique Allainé.

Le jury était composé de Jean-François Le Galliard, François Klein, Oystein Holand.

Les rapporteurs étaient Jean-Dominique Lebreton, Neil Metcalfe.

  • Titre traduit

    Les événements de vie précoces et leurs conséquences pour la performance individuelle à l'âge adulte chez les grands mammifères herbivores sauvages : une perspective évolutive, écologique et démographique


  • Résumé

    La variabilité environnementale à laquelle les individus sont constamment exposés est forte. Dans ce contexte, les conditions environnementales en début de vie sont particulièrement importantes puisqu’elles peuvent avoir des conséquences à long terme sur la performance des individus. L’objectif de cette thèse est d’améliorer notre compréhension des effets à long-terme des évènements vécus tôt dans la vie, incluant aussi bien les conditions environnementales que la croissance, sur les traits d’histoire de vie des grands mammifères herbivores. Afin de répondre à cet objectif, nous avons utilisé les suivis à long-terme de cinq populations appartenant à quatre espèces d’ongulés. Dans une première partie, nous avons montré que les conditions environnementales en début de vie peuvent influencer la trajectoire entière de croissance corporelle d’un individu. Ensuite, nous avons cherché à savoir si les effets des conditions environnementales en début de vie sur les traits d’histoire de vie à l’âge adulte représentaient des réponses adaptatives à différents environnements ou résultaient seulement de contraintes développementales dues à une restriction alimentaire. Nous avons répondu à cette question en testant notamment des hypothèses issues du domaine médical en populations sauvages


  • Résumé

    The environment to which individuals are permanently exposed varies greatly over time. The environmental conditions during early life are particularly important in this context because they can have extraordinary long-term consequences on individual performance. The main goal of this PhD thesis was to improve our understanding of the long-term effects of early-life events, including environmental conditions and growth, on life-history traits of large herbivores. In order to meet this objective, we used detailed long-term data from five populations of four species of ungulates. We highlighted that environmental conditions experienced during early life can influence the entire body growth trajectory of an individual. Then, we investigated whether the long-term effects of early environmental conditions on life-history traits represent adaptive responses to differing environments, or are only a consequence of energetic constraints on development. We aimed to address this issue by testing hypotheses issued from human medicine in wild populations


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.