Biostratigraphie intégrée à nannofossiles calcaires et ammonoïdes : développement et implications pour la définition et la valorisation des stratotypes d’unité et de limite. L’exemple des étages Berriasien et Valanginien et de leur limite (~140 Millions d’années)

par Samer Kenjo

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre. Paléontologie. Stratigraphie

Sous la direction de Emanuela Mattioli et de Stéphane Reboulet.

Soutenue le 21-07-2014

à Lyon 1 , dans le cadre de École Doctorale Evolution Ecosystèmes Microbiologie Modélisation , en partenariat avec Laboratoires de géologie (Villeurbanne, Rhône) (laboratoire) .

Le président du jury était Fabrice Cordey.

Le jury était composé de Kayed Ma'Louleh.

Les rapporteurs étaient Fabienne Giraud, Miguel Company, Silvia Gardin.


  • Résumé

    L'étude biostratigraphique intégrée des ammonites et des nannofossiles calcaires de trois coupes du SE de la France (Vergol, Courchons et Berrias) a permis de proposer un nouveau schéma de biozonation solide pour l'intervalle Berriasien supérieur – Valanginien inférieur. Cette étude devrait permettre d'appuyer la proposition de la coupe de Vergol comme GSSP de la base du Valanginien. Pour ce qui concerne les ammonites, une exploitation intensive banc par banc et une révision taxonomique de l'ensemble des groupes ont montré un grand renouvellement faunique et ont amené à préciser le schéma zonal. Le Berriasien supérieur est caractérisée dans sa partie haute par une nouvelle zone, la zone à Alpillensis, qui remplace la partie supérieure de la zone à Boisseri sensu Le Hégarat. La zone à Alpillensis est subdivisée en deux sous-zones, à Alpillensis et à Otopeta. Pour le Valanginien inférieur, il a été reconnu la zone à Petransiens, pour laquelle deux nouvelles sous-zones, à Premolicus et à Salinarium, sont proposées, et la zone à Neocomiensiformis. Pour ce qui concerne les nannofossiles calcaires, plusieurs événements caractérisent la limite Berriasien/Valanginien, ainsi qu'un changement important des assemblages mis en évidence par une Analyse en Composante Principale. Ces changements sont liés probablement à une régression globale pendant la zone à Alpillensis suivie par une transgression pendant la zone à Pertransiens. Les Associations Unitaires ont mis en évidence une AU 1 dont le sommet se situe au dessus de la première apparition du nannofossile C. oblongata et de l'ammonite « Thurmanniceras » pertransiens. La succession de ces trois événements (« T. » pertransiens, C. oblongata et sommet de l'AU 1) m'ont amené à proposer l'identification de la limite Berriasien/Valanginien avec la première apparition de « T. » pertransiens

  • Titre traduit

    Integrated biostratigraphy of calcareous nannofossils and ammonites : development and implications for the definition and valorization of unity and limit stratotypes. The example Berriasian and Valanginian stages and their boundary (~ 140 million years)


  • Résumé

    The integrated biostratigraphic study of ammonites and calcareous nannofossils in three sections from SE France (Vergol, Courchons, and Berrias) allowed a solid new biozonation scheme to be proposed here. This study should enable us to strengthen the proposition of the Vergol section as GSSP for the lower boundary of Valanginian. Concerning ammonites, an intensive exploitation bed by bed coupled to a taxonomic revision of all groups have shown a faunal renewal and brought to the proposal of a new zonal scheme. The Upper Berriasian is characterized in its upper part by a new zone, the Alpillensis zone, which replaces the upper part of the Boisseri zone sensu Le Hégarat. The Alpillensis zone is subdivided into two subzones, Alpillensis and Otopeta. For the Lower Valanginian, the Pertransiens (with the introduction of two new subzones, Premolicus and Salinarium) and Neocomiensiformis zones have been recognized. Concerning calcareous nannofossils, many events are recorded across the Berriasian/Valanginian boundary, underlying a major change in the assemblages as indicated by Principal Component Analysis. These changes are very likely linked to sea level changes. In fact, a major regression occurred in the Alpillensis zone, followed by a transgression in the Petransiens zone. Unitary Associations resulted in an UA 1 whose topmost part occurs just above the first occurrences of the nannofossil C. oblongata and of the ammonite « Thurmanniceras » pertransiens. The stratigraphic succession of these three events (namely, the FOs of « T. » pertransiens and of C. oblongata and the top of UA 1) allow us to identify the boundary between the Berriasian and Valanginian in this work with the FO of « T. » pertransiens

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (273 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-227

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.