Quels états mentaux les victimes de viol attribuent-elles à leur agresseur dans un entretien psychologique rétrospectif ? : étude de cinq cas

par Marianne Coutelour

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Martine Batt et de Alain Trognon.

Soutenue le 06-12-2014

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Interpsy-ETIC (laboratoire) .

Le président du jury était Carlo Galimberti.

Les rapporteurs étaient Carlo Galimberti, Patrick Denoux.


  • Résumé

    Après avoir traité le viol d'un point de vue anthropologique et juridique nous abordons ce crime d'un point de vue psychologique en mettant en avant que c'est un acte de violence interpersonnelle reconnu comme l’un des événements les plus traumatisants. Il occasionne de multiples conséquences psychologiques et somatiques à court terme, moyen et long termes. Notre travail de recherche vise à mettre en évidence, au cours de l’entretien psychologique avec cinq victimes de viol, les états mentaux que celles-ci attribuent à leurs agresseurs dans leur appropriation subjective de l'événement traumatique. En effet, dans sa quête de sens relative à l’agression sexuelle subie, la victime peut être amenée à rechercher des causes, des raisons au(x) passage(s) à l'acte de l’agresseur. Pour cela, nous analysons les discours des victimes et la structure de leur raisonnement grâce à la logique interlocutoire, méthode d’étude de la pragmatique du discours dialogué

  • Titre traduit

    What mental states do rape victims ascribe to their agressor in a retrospective psychological interview ? : Study of five cases


  • Résumé

    After treating the rape of an anthropological and legal perspective, we approach this crime from a psychological point of view by emphasizing that it is an act of interpersonal violence recognized as one of the most traumatic events. It causes many psychological and physical consequences in the short, medium and long terms. Our research aims to highlight, during the psychological interview with five rape victims, the mental states that they attribute to their attackers in their subjective appropriation of the traumatic event. Indeed, in her quest for meaning of sexual aggression, victim may have to search for causes, reasons for the occurrence of the trauma. For this, we analyze the speech of victims and the structure of their reasoning through the interlocutory logic, study method of the pragmatics of dialogued speech



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.