Caractérisation des îlots de chaleur urbain par zonage climatique et mesures mobiles : cas de Nancy

par François Leconte

Thèse de doctorat en Sciences du bois et des fibres

Sous la direction de Mathieu Pétrissans, Julien Bouyer et de Rémy Claverie.

Le président du jury était Gérard Hégron.

Le jury était composé de Céline Phillips, Christiane Weber.

Les rapporteurs étaient Marjorie Musy, Valéry Masson.


  • Résumé

    De par ses caractéristiques, l’environnement urbain influe significativement sur le climat observé dans et à la périphérie des villes. Il est communément admis que le centre des villes présente fréquemment des températures d’air plus élevées que celles mesurées dans les zones rurales environnantes. Ce phénomène appelé îlot de chaleur urbain intéresse les enjeux relatifs à la santé publique, au confort urbain et à la demande énergétique. Ce travail de thèse propose de caractériser le phénomène d’îlot de chaleur à partir de l'association d'un zonage climatique et de mesures mobiles à haute résolution spatiale dans la canopée urbaine. Il repose sur une approche méthodologique en trois temps. Une classification climatique ("Local Climate Zones" (LCZ)) est tout d'abord appliquée à l'agglomération de Nancy. Ce découpage climatique du territoire sert de support à la réalisation de mesures embarquées effectuées en période estivale à l'aide d'un véhicule instrumenté. Celles-ci ont pour but d'observer in situ les spécificités climatiques des LCZ recensées dans l'agglomération. L'association d'une base de données de relevés météorologiques et de la classification LCZ permet de caractériser le comportement climatique du milieu urbain et de comparer le comportement de différentes typologies de quartiers en présence d'un îlot de chaleur urbain. Cette démarche propose également un cadre théorique pour le développement d'un modèle de diagnostic à partir d'indicateurs urbains et climatiques, avec la perspective de construction d'un outil de prise en compte de l'îlot de chaleur dans le processus de planification urbaine

  • Titre traduit

    Characterization of urban heat island based on climatic zoning and mobile measurements : Case study of Nancy


  • Résumé

    Urban environment impacts significantly the climate observed within and around cities. In this context, city centers frequently present higher air temperatures than those measured in the rural areas nearby. This phenomenon called urban heat island impacts major issues such as public health, urban comfort and energy demand. This Ph.D. thesis proposes to characterize the urban heat island phenomenon based on the combination of a climatic zoning and high spatial density mobile measurements performed within the urban canopy layer. This study is divided into three steps. A climate classification ("Local Climate Zones" (LCZ)) is first applied to the conurbation of Nancy, France. This climatic zoning is used in order to perform mobile measurements thanks to an instrumented vehicle. These measurements target to observe the climatic patterns of the LCZ built in this conurbation. The combination of meteorological database and LCZ classification scheme allows to characterize the urban climate behavior and to compare the thermal behavior of different neighbourhood types. This approach provides a theoretical framework for the development of a diagnosis model based on urban and climatic indicators. It also brings outlooks regarding the building of a decision-support tool that aims to supply information about urban heat island adapted to the urban planners needs


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.