L’essentiel et le “super-flux” : mouvements et tremblements dans la civilisation métropolitaine des gratuits sur les marges étatiques et démocratiques de l’Europe

par Christian Lamour

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jacques Walter.

Soutenue le 17-11-2014

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Médiations (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Caroline Ollivier-Yaniv.


  • Résumé

    La Presse Quotidienne Gratuite (PQG) est aux métropoles d’aujourd’hui ce que la presse à un sou était aux grandes villes de la fin du XIXe siècle, c'est-à-dire un média de masse témoin d’une civilisation urbaine traversant une période de bouleversements économiques, sociaux, culturels et politiques. La recherche effectuée consiste à saisir le temps contemporain des régions urbaines à travers l’analyse des instances d’émission et de réception de ces quotidiens. De fait, les métropoles d’aujourd’hui sont les nœuds d’un espace de « super-flux » mondialisés de biens, de personnes et de capitaux. La presse gratuite et commerciale devrait donc être essentiellement le miroir d’une civilisation globale n’ayant plus qu’un rapport anecdotique avec les villes héritées. Cependant, ce média représente et participe à la redéfinition de territoires ancrés dans lesquels s’organisent des peurs et des besoins de rassurance spécifiques. Ces journaux font partie d’une Gesellschaft/Gemeinschaft du risque localisé impliquant deux phénomènes territoriaux : 1) la perpétuation de frontières-lignes clôturant le rapport communicationnel entre un pouvoir étatique et des populations métropolitaines, 2) l’existence d’une frontière-glacis montrant la capacité de débordement de ces interactions sur d’autres États territoriaux. Afin de comprendre cette situation, la recherche se focalise sur trois gratuits situés dans des métropoles d’envergure transfrontalière : L’essentiel au Luxembourg et les éditions de 20 Minutes à Genève (Suisse) et à Lille (France)

  • Titre traduit

    L’essentiel and the “super-flow” : moves and tremors in the metropolitan civilization of free dailies on the state and democratic margins of Europe


  • Résumé

    The free dailies like the penny press in the late 19th century portray an urban civilisation experiencing a time of economic, social, cultural and political turmoils. The current research consists in understanding contemporary metropolitan transitions through the production and the reception of this type of press. Today metropolises are nodes of a world-wide liquid space of goods, people and capitals. Therefore, this commercial press could be essentially the mirror of a global civilisation unrelated to the inherited cities. However, this media depicts and is instrumental in the definition of locally-based territories which concentrate specific fears and expectations. Free dailies are parts of a localised risks Gesellschaft/Gemeinschaft implying two territorial phenomenons : 1) the perpetuation of borders closing the communicational ties between one state power and the metropolitan population, 2) the presence of transitional frontiers showing the ability of the state-civil society communication container to include parts of other territorial states. To understand these interactions, the research takes into consideration three free newspapers located in metropolises whose urban development crosses over state borders: L’essentiel in Luxembourg and the editions of 20 Minutes in Geneva (Switzerland) and in Lille (France)


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.