« L’Autre » et « l’Ailleurs » dans la création de Josef Nadj (1987-2013). Etude des effets de circulations des hommes, des techniques, des récits et des œuvres en danse contemporaine

par Julie Gothuey

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Roland Huesca.

Soutenue le 22-11-2014

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Laboratoire lorrain de sciences sociales (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Luc Boucris.


  • Résumé

    Josef Nadj, originaire de Voïvodine, arrive à Paris au début des années 80 et s’inscrit rapidement dans l’univers chorégraphique français. De l’artiste hongrois émigré en France, à l’ambassadeur de la chorégraphie française pour l’Année culturelle France Russie, vingt-cinq ans de circulations ont construit un style reconnaissable, mais peu étudié. Dès ses premières créations, son rôle d’étranger et sa part d’étrangeté trouvent des moyens d’expressions dans son rapport aux origines et à la terre natale. Il présente alors au public des fragments d’histoires privées ou collectives, réelles ou fictives, passées ou présentes. Depuis, il poursuit sa quête identitaire au contact des autres artistes, se confronte à leurs techniques, leurs moyens, leurs influences. Nourris de ces échanges, les processus de création évoluent, le langage gestuel s’affine, les limites de l’espace scéniques sont bousculées, entrainant de nouveaux modes de perception de l’œuvre. Nous avons alors pris le parti de suivre librement le parcours géographique de cet artiste en resserrant l’analyse sur ses créations scéniques et plastiques. Cette recherche, non linéaire, nous aide à saisir les enjeux d’une création multiple, qui ne cesse de déplacer - et de dépasser - la question de l’identité des œuvres et de leurs créateurs. A l’affût des effets de déplacements - dans l’espace et dans le temps – cette thèse permet finalement de réinterroger le parcours de Josef Nadj, dont les apports à la danse contemporaine et à l’art plus généralement contribuent à l’élaboration d’un langage artistique à la fois intime et fédérateur

  • Titre traduit

    "The Other " and " Elsewhere " in the creation of Josef Nadj ( 1987-2013 ) . The effects of circulation of men , techniques , stories and works in contemporary dance


  • Résumé

    Josef Nadj, from Vojvodina, arrived in Paris in the early 80s and was quickly enrolled in the French choreographic universe. From the « Hungarian artist » emigrated to France, to the « Ambassador of the French Culture » during the Year choreography for France Russia, twenty-five years of circulations have built a recognizable style, but little studied. From his first creations, his role and his foreign strangeness find ways to share expressions in his report to the origins and native land. He presents to the public fragments of private or collective stories, real or fictional, past or present. Since then, he continues his search for identity connected with other artists, confronting their techniques, their means, their influences. Fed these exchanges, the creative process has evolved, sign language has been refined, the limits of the scenic area had been shaken, causing new work's ways of perception. We then chose to freely follow the geographical journey from this artist tightening analyzing its performing arts and visual creations. This research, a nonlinear one, helps us to understand the issues of multiple creation, which continues to move - and exceed - the question of the identity of the works and their creators. On the lookout of the effects of displacement - in space and time - this thesis finally allows to re-examine the path of Josef Nadj, whose contributions to contemporary dance and art in general contribute to the development of an artistic language that is both intimate and unifying



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2016


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.