La recherche sur les communications de masse en France. Genèse et essor d'un objet scientifique (1945-1972)

par Ahmed Berkas

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jacques Walter.

Soutenue le 27-06-2014

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Fernand Braudel (Nancy-Metz) , en partenariat avec Centre de Recherche sur les Médiations (Metz) (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel Raichvarg.


  • Résumé

    Les recherches sur les communications de masse en tant que phénomène social dans la France d’après-guerre sont relativement méconnues dans les sciences de l’information et de la communication (SIC). Or, il s’agit d’une période féconde en renouvellement conceptuel et méthodologique dans la recherche en sciences sociales qui s’est traduite par des créations institutionnelles et par l’émergence de nouveaux champs d’investigation. L’enquête dresse un panorama des recherches réservées au phénomène des communications de masse et analyse l’apport de différents acteurs dans la légitimation de cet objet scientifique dans le champ académique français du lendemain de la Libération jusqu’à la reconnaissance des SIC comme discipline à part entière dans les instances académiques françaises au début des années 1970. En s’appuyant sur les concepts de « champ », de « réseau » et de « configuration », l’enquête étudie cet univers de production du savoir par l’analyse d’une sélection de 253 textes publiés dans la période 1945-1972 ; et ce, pour cerner l’évolution cognitive et institutionnelle de cet objet scientifique. Envisagée dans une perspective constructiviste, l’étude relève des recherches sur l’histoire des SIC.

  • Titre traduit

    Research on mass communications in France. Genesis and development of a scientific object (1945-1972)


  • Résumé

    Research on mass communication as a social phenomenon in the post-war France is relatively unrecognized by actors of information and communication sciences (ICS). Nevertheless, it was a fertile period of conceptual and methodological renewal in social science research that has resulted in institutional creations and the emergence of new fields of investigation. The survey provides an overview of the phenomenon of mass communications research and analyses the contribution of different actors in the legitimization of this scientific object in the French academic field after the Liberation to the recognition of ICS as discipline in the French academic bodies in the early 1970s. Based on the concepts of “field”, “network” and “configuration”, the survey examines this universe of knowledge production through the analysis of a selection of 253 texts published in the period 1945-1972 to identify the cognitive and institutional evolution of this scientific object. Considered in a constructivist perspective, the study relates to the field of the ICS history research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.