Poésie et argumentation dans les fragments des deux poèmes d'Empédocle

par Xavier Gheerbrant

Thèse de doctorat en Sciences de l'antiquité

Sous la direction de Philippe Rousseau.

Le président du jury était Fabienne Blaise.

Le jury était composé de Philippe Rousseau, Fabienne Blaise, Andrew Laughlin Ford, André Laks, Paul Demont.


  • Résumé

    Il s’agit d’examiner la signification du choix d’Empédocle d’exprimer son système philosophique dans un mètre, l’hexamètre dactylique, qui n’est pas seulement envisagé ici en tant que forme versifiée mais comme une tradition poétique. Les raisons de ce choix se laissent reconstituer de différents points de vue. D'abord, dans une perspective historique et comparative, l'usage de l'hexamètre inscrit l'œuvre d'Empédocle dans un moment particulier du développement de la « philosophie » ancienne. Le problème a également une dimension sociologique qui tient aux modalités traditionnelles de diffusion de la poésie hexamétrique, dans le cadre notamment des grands concours panhelléniques. De façon plus fondamentale encore, se pose le problème de déterminer le degré de nécessité du lien qui unit poésie et philosophie au sein de l'œuvre même d'Empédocle. Le mètre est-il l'ornement d'une pensée qui aurait tout aussi bien pu s'exprimer en prose ? Est-il un vernis artificiel, qui ne ferait que dissimuler la clarté du message philosophique ? Au contraire, le choix du vers témoigne-t-il d'une prise de position substantielle, qui signifierait que la compréhension du choix de la forme est indissociable de l'interprétation du message qui s'y déploie ? Les chapitres 1 à 4 examinent la théorie poétique développée par Empédocle. Les chapitres 5 à 7 étudient la façon dont ce projet se réalise dans la pratique poétique. Les chapitres 8 à 10 se proposent d’évaluer la signification du choix d’Empédocle dans le contexte du 5e siècle.

  • Titre traduit

    Poetry and Argumentation in the Fragments of Empedocles' two Poems


  • Résumé

    The dissertation intends to examine the signification of Empedocles’ choice to express his philosophical system into a peculiar meter, the dactylic hexameter, which is not only considered here as a poetic form but also as a poetic tradition. The reasons why Empedocles made this choice may be studied from several points of view. From a historic and comparative point of view, Empedocles’ use of the dactylic hexameter has his philosophy embedded into a particular moment of the development of ancient « philosophy ». Another, sociological, dimension of this problem pertains to the traditional modes of diffusion of dactylic poems, within the frame of panhellenic competitions for instance.More fundamental even is the question of how necessary is the link between poetry and philosophy in Empedocles’ work itself. Is the dactylic meter merely ornamental for a thought that could have been expressed in prose? Is it some artificial varnish, whose only effect would be to obscure the philosophical message? Or does the use of verses show, on the contrary, a substantial stance, meaning that the interpretation of the poetic features and the interpretation of the philosophical doctrine cannot be dissociated?The poetic theory of Empedocles is examined in chapters 1 to 4. Then, a study of the poetic realization of this project takes place in chapters 5 to 7. Finally, an evaluation of the meaning and relevance of Empedocles’ choice in the context of the 5th century is done through the last 3 chapters.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.