L'identité culturelle d'Ivan Tourgueniev : entre la Russie et la France

par Olga Gortchanina

Thèse de doctorat en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Sylvie Thorel-Cailleteau.

Le président du jury était Jean-Louis Backès.

Le jury était composé de Sylvie Thorel-Cailleteau, Jean-Louis Backès, Paul Aron, Serge Rolet, Alexandre Zviguilsky, Mariane Bury.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Backès, Paul Aron.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est d’exposer l’influence que le contact prolongé d’Ivan Tourguéniev avec la culture étrangère a pu produire sur l’évolution de son identité culturelle.Enraciné dans la Russie du début du XIXe siècle où il naquit et passa son enfance, Tourguéniev bénéficia d’une éducation « dans l’air du temps », c’est-à-dire réservant à l’élément étranger une place prépondérante. Au moment où l’identité culturelle initiale de Tourguéniev était en formation, la société russe en était, elle aussi, à ses premiers balbutiements vers la découverte de sa propre authenticité nationale. Plus tard, l’écrivain ressentira avec force le décalage existant entre sa propre identité multiculturelle et les désirs d’affirmation de « russité » de sa patrie d’origine. Sous l’impulsion des nombreux événements politiques et sociaux en Russie et en Europe au XIXe siècle, Tourguéniev fut  amené à changer fréquemment de pays, optant en définitive pour un établissement complet de domicile en Europe, d’abord en Allemagne et ensuite en France, ce qui ne fit qu’exacerber, au fil du temps, la pluralité de son identité culturelle. Le propos de cette thèse est de suivre, pas à pas et au travers de ses écrits et ses œuvres, les modifications que subit l'identité culturelle d'Ivan Tourgueniev à différentes étapes de vie, à travers l’évolution de la figure de l’Autre et les fluctuations du sentiment d’appartenance éprouvé par l'écrivain.

  • Titre traduit

    The cultural identity of Ivan Turgenev : between Russia and France


  • Résumé

    The purpose of this dissertation is to define the influence exerted by prolonged contacts with foreign cultures on Ivan Turgenev’s cultural identity. Turgenev was born and raised in early 19th century Russia, enjoying an education that was in line with the spirit of the time, where foreign culture and language held great importance. As Ivan Turgenev was building his initial cultural identity, Russian society as a whole had only just started gaining consciousness of its own national genuineness. Later in his life, the writer realized the extent of the gap between his own multicultural identity and his homeland’s wish to affirm its “Russianness”. As a consequence of the numerous political and social events that took place in 19th century Europe and Russia, Turgenev travelled extensively and finally chose to settle in Europe, first in Germany, then in France. The plurality of his cultural identity was profoundly deepened as a result.Throughout this dissertation and based on his writings, the variations in Turgenev’s image of the Others and in his Sense of Belonging, shall allow us to closely follow the changes in the writer’s cultural identity, step by step and at various stages in his life.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.