Etude de la qualité de vie chez les adolescents obèses : apports de la Théorie de l'Autodétermination

par Marie Buttitta

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Guerrien et de Amélie Rousseau.


  • Résumé

    Objectif : L’objectif de cette thèse était de contribuer à une meilleure compréhension de la qualité de vie chez les adolescents obèses. Nous avons pris appui sur la Théorie de l’Autodétermination (TAD, Ryan & Deci, 2000) selon laquelle le degré de satisfaction des besoins d’autodétermination, de compétence et d’affiliation sociale est déterminant pour le bien-être et en avons exploré les apports dans la compréhension de la qualité de vie chez les adolescents obèses. Méthode : Dans une première étude, les liens entre la qualité de vie et le degré de satisfaction de ces besoins ont été explorés chez 232 adolescents tout-venant. Ces liens ont été spécifiquement étudiés chez 76 adolescents obèses dans une seconde étude. Dans une troisième étude, nous avons exploré auprès de 70 adolescents obèses le rôle du soutien à la satisfaction des besoins de la part de leurs parents et de leurs enseignants dans les liens entre la stigmatisation de l’obésité et l’altération de la qualité de vie chez ces adolescents.Résultats : Une bonne satisfaction des besoins d’autodétermination, de compétence et d’affiliation sociale prédit une bonne qualité de vie et une détresse psychologique faible chez les adolescents obèses et tout-venant. Un bon soutien des parents et des enseignants à la satisfaction de ces besoins peut réduire l’altération de la qualité de vie associée à la stigmatisation de l’obésité.Conclusion : Chez les adolescents obèses, des interventions visant à favoriser une bonne satisfaction des besoins d’autodétermination, de compétence et d’affiliation sociale pourraient permettre d’améliorer leur qualité de vie et aider à briser les cercles vicieux qui entretiennent la prise de poids.

  • Titre traduit

    Quality of life study in obese adolescents : contribution of self-determination theory


  • Résumé

    Objective: The aim of the present thesis is to improve the understanding of the processes associated with quality of life in obese adolescents. In the perspective of the Self-Determination Theory (SDT, Ryan & Deci, 2000) postulating that well-being is determined by satisfaction of the needs for autonomy, competence and relatedness, we explored how these factors affect the quality of life in obese adolescents.Method: In the first study, we explored the links between quality of life and degree of the satisfaction of these needs in 232 non-clinical adolescents sample. In the second study, with the aim of exploring the specific links between these variables in obesity, we replicated the same procedure in 76 obese adolescents. In the third study, within a sample of 70 obese adolescents, we explored how adolescents’ perceptions of the needs support by their parents and teachers could moderate the negative effect of stigmatization on quality of life.Results: High satisfaction of the needs for autonomy, competence and relatedness predicts high quality of life and low psychological distress in obese adolescents. High adolescents’ perceptions of the needs support by their parents and teachers can reduce the quality of life impairment associated with stigmatization of obesity.Conclusion: In obese adolescents, interventions to promote high satisfaction of the needs for autonomy, competence and relatedness could improve their quality of life and help to break the vicious circles maintaining the weight gain.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.